public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tag liban

March 2007

La Star Academy, seule lueur d'espoir - Le Blog de Noel Basile

De quoi pensez-vous les Irakiens parlent en ce moment? Leur quotidien n'est fait que de morts et d'attentats aveugles, d'initiatives diplomatiques avortées et de manque de perspective dans un pays à feu et à sang. Dans cet océan de douleurs, les Irakiens ont trouvé un sujet de distraction et ils s'y attachent: le parcours de leur représentante, Shada Hassoon, qui s'est qualifiée le week-end dernier pour l'ultime étape de la Star Academy du Proche-Orient diffusée sur la chaîne libanaise LBC. Depuis, les journaux de Bagdad rivalisent de reportages et de couvertures consacrées à la fille du pays qui a réussi là où les politiques ont lamentablement échoué: fédérer les Irakiens autour d'une cause, si futile puisse-t-elle paraître, et leur offrir un sentiment de fierté nationale. Votez Shada! C'est le seul mot d'ordre que tous les Irakiens, déchirés par leurs antagonismes religieux, respectent par le fait actuellement comme le confirme ce matin le site populaire «la voix de l'Irak». En Occident, les pontes se creusent la tête sur le prétendu choc des civilisations et cherchent le moyen pour réduire le fossé entre les mentalités. Mieux que les diplomates, les journalistes et les chercheurs réunis, envoyons Nikos

Liban, la majorité silencieuse et les images parlantes - Le Blog de Noel Basile

Il y a quelques semaines une photo-reportage sur le Liban était désignée comme LE cliché de l'année écoulée par un jury de professionnels. Un prise en couleurs et tout en contraste. Les ruines en arrière plan, des filles pimpantes au premier. Celle qui m'a saisie en consultant la presse de ce matin est en noir et blanc. Sombre comme la perspective qui s'offre aujourd'hui aux Libanais, rayonnante comme l'espoir qui anime encore quelques uns dans ce pays voué par sa faiblesse à être l'éternel théâtre des querelles de autres.

February 2007

Le prix de la photo de l'année décerné à un cliché sur le Liban, déconcertant et perspicace - Le Blog de Noel Basile - go

World Press Photo of the Year qui a été choisie dans le flot intarissable des pellicules consacrées à l'actualité comme LE cliché de l'année écoulée. Le lauréat, Spencer Platt, photographe américain de l'agence Getty Images, a saisi un groupe de cinq jeunes Libanais qui traversent à bord d'une décapotable rutilante les sombres ruines de Beyrouth, capitale une nouvelle fois dévastée par la guerre de l'été dernier.

CNN soulève l'affaire d'un député irakien impliqué dans des attentats contre la France et les Etats-Unis - Le Blog de Noel Basile

Un homme condamné à mort au Koweit dans le cadre du procès sur le double attentat perpétré en décembre 1983 contres les représentations diplomatiques française et américaine à Koweït City fait partie de la majorité parlementaire qui soutient le gouvernement irakien actuel. L'information a été divulguée hier par CNN qui a interrogé Nouri El-Maliki sur ce sujet embarrassant; pour le premier ministre irakien "le parlement ne doit pas être un abri pour les hors-la-loi ni les gens recherchés" remettant toutefois aux députés eux-mêmes la responsabilité des mesures à prendre dans cette affaire.

Des députés veulent faire figurer le Hezbollah dans la liste des organisations terroristes - Le Blog de Noel Basile

Claude Goasguen, député UMP de Paris, et les co-signataires de la lettre envoyée à l'Elysée demande à Jacques Chirac de proposer l'inscription du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes lors de la prochaine réunion informelle des chefs d'État des 27, le mois prochain à Berlin, pour toutes les bonnes raisons et arguments précis qu'il est inutile d'exposer ici tant la démarche en elle-même parait curieuse, vu le contexte, et incompréhensible.

January 2007

La crise au Liban et l'instinct de mort

Les Libanais jouent avec le feu et semblent n'avoir retenu aucune leçon du passé. Voila qu'à nouveau l'instinct grégaire se réveille parmi les tranches les plus extrémistes, celui-là même qui avait précipité naguère le petit pays à la mosaïque confessionnelle inextricable dans une guerre civile dont les stigmates, dix-sept ans après le retour relatif à la normale, restent visibles sur les façades des immeubles et palpables dans le cœur des Beyrouthins. A ce peuple dans la tourmente et à deux doigts de commettre une nouvelle fois un suicide collectif, la communauté internationale a envoyé un signal fort cette semaine en lui octroyant une aide économique substantielle. La France et les pays qu'elle a réussi à mobiliser en faveur du Liban misent sur la raison, celle qu'ils espèrent l'emportera sur l'impulsion de mort. Rien n'est moins sûr, hélas, mais tout espoir n'est

December 2006

Rétrospective de l'année 2006: que retenir? - Le Blog de Noel Basile

Les images à garder de 2006, les rédactions y travaillent d'arrache-pied depuis des jours et des semaines, il n'y a que l'embarras du choix. Nous allons être servis et bien servis. Il n'est pas sûr, hélas, que l'histoire révélée cette semaine par le quotidien Bild ne soit retenue, pourtant, de sourire nous en avons besoin en cette journée des bilans plus ou moins désenchantés. Celle de ce jeune allemand qui

Philippe Douste-Blazy s'intéresse à la médecine traditionnelle chinoise - Le Blog de Noel Basile

Médecin un jour, médecin pour toujours. Entre deux dossiers chauds, la situation au Liban et la sécurité des Casques Bleus, le nucléaire Iranien sans oublier le rapport Baker-Hamilton sur l'Irak, Philippe Douste-Blazy a eu le temps cette semaine d'appeler au téléphone Seh Jing, chef de l'Administration de la Médecine Traditionnelle Chinoise, à Pékin. Une information de première importance révélée, ce matin, par l'agence de presse officielle chinoise Xinhua sur son site d'informations en ligne.

Che Guevara inspire encore des discours surannés au Proche-Orient - Le Blog de Noel Basile

Si la figure du Che n'est bonne qu'à être arborée sur les t-shirts des adolescents en Occident, la Syrie en fait un toute autre usage. Une exposition inaugurée en grandes pompes rend hommage cette semaine au révolutionnaire emblématique «pour les idées et les vertus qu'il a défendues, liées intimement aux valeurs de lutte et de combat au Proche-Orient» selon les propos du ministre syrien de la culture, Mohsen Bilal, cité par l'agence officielle Sana (Syrian Arab News Agency).

La polémique autour du voyage de Ségolène Royal au Liban - Le Blog de Noel Basile

Si quelqu'un doit s'offusquer en premier de la bourde, si bourde il y a eu, de Ségolène Royal lors de sa rencontre vendredi avec des députés libanais dont un représentant du Hezbollah c'est sans doute Israël. Et la meilleure façon de le vérifier reste de chercher les éventuelles réactions critiques à son égard dans la presse israélienne. Rien ou presque sur le prétendu faux pas.

November 2006

Ségolène Royal, un voyage au Proche-Orient qui a valeur de test - Le Blog de Noel Basile

Il est évident que Ségolène Royal attaque l'Everest de la politique étrangère par la paroi la plus difficile, celle de l'«Orient compliqué». La candidate socialiste houspillée par ses propres camarades lors des primaires pour son manque de bagages à l'international subira un véritable examen de passage au Liban, dès ce jeudi, puis en Israël et dans les territoires palestiniens tout le long du week-end. Elle qui affectionne tant les mots simples pour s'adresser aux Français – n'a-t-elle pas a imposé la «vie chère» en lieu et place du trop abscons «pouvoir d'achat» - va devoir tourner sept fois sa langue avant d'articuler le moindre propos. De Gaulle avait prévenu le premier qu'on ne pouvait pas débarquer dans cet petit coin du monde avec des «idées simples». Fini la décontraction au Chili en photo aux côtés de Michelle Bachelet. Après le retour aux sources effectué au Sénégal, voyage qui s'est déroulé sans difficultés, la candidate à la présidence de la république arrive sur une terre où les hommes s'entretuent pour de simples mots… Rien que celui qui désigne le Créateur les divise depuis des siècles. Que Dieu, Yahvé et Allah inspirent Ségolène et lui é

Liban : le gouvernement brave la menace syrienne en adoptant le projet de tribunal Hariri - Le Blog de Noel Basile

Le gouvernement libanais a entériné ce soir le projet de tribunal sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre Rafic Hariri faisant fi des menaces de la Syrie et des ses alliés de l'intérieur qui ne veulent pas en entendre parler, devinez pourquoi? Le Premier ministre pro-occidental Fouad Siniora va au clash à un moment critique où des voix de plus en plus nombreuses s'élèvent à Rome, Londres et même parmi les «réalistes» à Washington pour sortir la Syrie de la quarantaine diplomatique dans laquelle l'ont cantonnée George Bush, constamment, et Jacques Chirac, très nettement.

Liban: mauvais présage après l'assassinat de Pierre Gemayel - Le Blog de Noel Basile

C'est le chaos total qui menace désormais le Liban après l'assassinat hier après-midi du leader antisyrien Pierre Gemayel, le plus proéminent des ministres chrétiens maronites au sein du gouvernement démocratiquement élu de Fouad Siniora. La France a condamné un «odieux attentat» et dénoncé une «nouvelle tentative de déstabilisation» mais le pays n'est plus au stade de craindre uniquement la paralysie de ses institutions ou l'étranglement de son économie, il est au bord du précipice.

Liban: faut-il s'inquiéter pour les troupes françaises déployées sur place? - Le Blog de Noel Basile

L'Elysée, dit-on, s'inquiète pour les casques bleus français stationnés au Liban. Et de fait, l'alerte psychologique est à son maximum depuis que Hassan Nasrallah a posé cette semaine un ultimatum au premier ministre libanais Fouad Siniora d'accepter, avant le 15 novembre, la formation d'un gouvernement d'unité nationale, octroyant de facto une minorité de blocage au Hezbollah, ou de convoquer les électeurs devant les urnes. Faute de quoi, le «héro» qui a tenu tête à Israël pendant la «guerre de juillet» menace de régler son différent avec le gouvernement démocratiquement élu dans la rue. Ce qui semble, à première vue, la tentative d'un chef de guerre de rentabiliser ses faits d'armes de l'été dernier, sur le plan intérieur, poussant son avantage face à un gouvernement désarmé mais respecté par la communauté internationale, cache en réalité des enjeux régionaux qui dépassent le Liban. L'unique sponsor du Hezbollah, l'Iran, et son principal supporter, la Syrie activent la carte du Hezbollah à leur guise dès qu'il s'agit pour chacun de faire face à la pression. Le premier sur le dossier nucléaire, le second concernant l'enquête internationale sur l'assassinat de l'ancien premier ministre Rafic Hariri. C'est dans ce contexte que les troupes françaises de la FINUL tentent de remplir la mission qui leur a été assignée par le Conseil de Sécurité. Un contexte instable... et de plus en plus alarmant.

October 2006

Liban - France: 23 ans après l'attentat du Drakkar, tout a changé, rien n'a changé - Le Blog de Noel Basile

Le 23 octobre 1983, deux attentats ont visé des troupes occidentales dépêchées au Liban pour tenter de mettre fin à la guerre après l'invasion du pays par Israël qui voulait déloger l'OLP de Yasser Arafat, source d'insécurité permanente à sa frontière nord. Le bilan de la double attaque-suicide contre la Force Multinationale stationnée à Beyrouth fut lourd: 241 marines américains et 58 parachutistes français y ont trouvé la mort.

Des Syriens réclament les restes de l'assassin de Kléber et exigent des excuses de la France

Une pétition pour la restitution des ossements de l'étudiant syrien qui assassina Kléber en Égypte sera bientôt remise à l'ambassadeur de France à Damas, annonce ce dimanche le site syria-news.com sur sa page d'accueil. Le 14 juin 1800, le général Kléber, commandant en chef de l'armée d'Orient depuis le départ d'Égypte de Bonaparte, fut poignardé dans le jardin de son quartier général par un homme de 23 ans, Suleyman El-Halaby, venu d'Alep pour suivre des études à l'Université d'Al Azhar. Condamné à mort, son corps empalé fut exposé à la foule sur la place centrale du Caire avant d'être expédié, plus tard, en France avec l'inscription ''crâne du crime et du fanatisme''.

Un parlementaire iranien remercie Chirac pour ses positions ''positives'' à l'égard de Téhéran - Le Blog de Noel Basile

C'est par le haut-parleur du régime que Téhéran proclame sa satisfaction de la position française à son endroit. La très officielle Agence de presse de la République Islamique a fait savoir, hier dimanche, par une courte dépêche que ''le président des relations étrangères du parlement a loué le président Jacques Chirac pour son...

September 2006

Liban , le Hezbollah franchit une nouvelle étape - Le Blog de Noel Basile

Le discours enfiévré de Hassan Nasrallah, vendredi, devant ses partisans n'est pas de nature à rassurer. Le chef du Hezbollah ne s'est pas contenté d'affirmer que son arsenal militaire reste intact; il a défié quiconque, «toutes les armées de la terre», de pouvoir le désarmer et a lancé un appel, à peine voilé, pour le renversement du gouvernement modéré et pro-occidental de Fouad Siniora.

Un journal égyptien critique violemment la France pour sa politique au Proche-Orient

Al-Wafd, organe de presse du principal parti d'opposition en Égypte, reproche à Paris son engagement pour résoudre la crise entre Israël et le Liban Le quotidien cairote édité par l'un des plus anciens partis politiques égyptiens, le parti Al-Wafd, a publié hier vendredi un violent article appelant ses lecteurs à se méfier de la France, «qui prétend être l'ami de notre nation arabe et musulmane et vers laquelle nos dirigeants se tournent à chaque moment difficile», écrit l'un de ses éditorialistes accusant Paris d'être «en réalité, le planificateur des catastrophes et des tragédies» qui frappent la région du Proche-Orient.

Oussama Ben Laden ou Hassan Nasrallah , lequel est-il le plus dangereux pour la France ? - Le Blog de Noel Basile

L'annonce par le groupe terroriste Al Quaida qu'il a enrôlé le GSPC algérien (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) et les menaces qu'il profère contre la France ne sont pas de nature à rassurer même s'«il n'y a là rien de nouveau», comme l'a déclaré hier soir Nicolas Sarkozy sur France2. En effet, Al Quaïda a classé la France parmi les pays «mécréants» désignés comme cibles depuis l'interdiction du foulard islamique à l'école. Par ailleurs, les Salafistes algériens avaient depuis plusieurs années fait des offres de service à Ben Laden, sans succès car soupçonnés d'être infiltrés par les services secrets d'Alger, avant d'être «incorporés» en 2003 puis appelés à agir cette semaine par Ayman Al-Zawahiri. Le seul élément récent, c'est bien évidemment l'envoi de soldats français au Sud Liban conformément à la résolution 1701 des Nations Unies. On peut donc estimer que cet engagement militaire au Proche-Orient est désormais évalué, pas pour le mêmes raisons, par deux hommes aux portraits largement diffusés sur nos écrans de télévision: Oussama Ben Laden et Hassan Nasrallah. Les deux arborent turbans%2

Cinquième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 - Le Blog de Noel Basile

Tout le monde se souvient de ce qu'il faisait le 11 septembre 2001. Chacun se demande aussi, cinq ans après et en ce jour anniversaire, où en sommes nous aujourd'hui? Nous qui nous disions le jour de l'immense drame, ''nous sommes tous des New-yorkais''. Le respect de la douleur ravivée dans le coeur des Américains en ce temps de commémoration incline à la circonspection. Néanmoins, ce sont eux qui nous invite à délibérer lorsqu'ils préviennent, par sondage interposé, qu'ils sont 3 sur 5 à penser que George Bush a fait davantage pour recruter de nouveaux kamikazes à travers le monde que Ben Laden ne pouvait en espérer avec ses

Nicolas Sarkozy, Israël, le Hezbollah et le ''vote arabe'' en France - Le Blog de Noel Basile

rend compte des propos de Nicolas Sarkozy dans son interview au Figaro Magazine de ce week-end qualifiant le Hezbollah de mouvement «terroriste». Pour le président de l’UMP «l'attitude qui consiste à envoyer des roquettes sur le nord d'Israël sans se demander sur qui vont tomber ces roquettes est une opération terroriste» et, ajoute-t-il au Fig Mag, «accepter d'être financé par l'Iran dont on sait ce que disent ses dirigeants revient à se situer dans le camp des terroristes».

August 2006

Liban France : 2000 soldats pour renforcer la FINUL et retrouver son rang sur la scène internationale - Le Blog de Noel Basile

Liban France : 2000 soldats pour renforcer la FINUL et retrouver son rang sur la scène internationale L'annonce de Jacques Chirac, hier soir, a redonné à la France sa crédibilité et lui permet de tenir son rang dans le concert des nations après les atermoiements de plus d'une semaine qui l'ont exposée aux sarcasmes et aux quolibets. Le président de la république dit avoir tenu à obtenir toutes les clarifications nécessaires de l'ONU avant d'accepter d'engager l'équivalent de deux régiments, soit 1600 hommes qui viendront s'ajouter aux 400 déjà affectés à la FINUL. Les garanties exprimées depuis New York sont une chose et celles, secrètes si elles existent, du Hezbollah via l'Iran ou d'Israël,, sans intermédiaire, en sont une autre. Il ne faut pas se leurrer, la France n'envoie pas des gendarmes régler la circulation aux carrefours (défoncés) du Sud Liban mais bel et bien une force armée pour séparer deux belligérants qui ne rêvent que d'en découdre sur l'un des terrains les plus chauds de la planète. Evitant le ridicule, elle s'expose au danger. Jouer dans la cour des grands est à ce prix là, mais après tout le panache, elle s'y connaît et le coq n'a pas encore déserté son emblême.

Liban : la tentation de l'Italie - Le Blog de Noel Basile

L'Italie se propose donc pour prendre le relais de la France, réticente, à la tête des forces de l’ONU au Liban. Quel est son intérêt ? D'abord, de s'impliquer davantage dans son environnement géostratégique, l'Europe et la Méditerranée, après l'ère Berlusconi marquée par une politique d'alignement inconditionnel sur les positions américaines, par conséquent nettement pro-israélienne. Romano Prodi et sa coalition de centre-gauche ont à coeur de rééquilibrer leurs rapports avec les pays arabes fervents demandeurs d'un cessez-le-feu viable au Liban de crainte qu'une catastrophe à grande échelle n'emporte tout le Proche-Orient. Ensuite, Prodi, ancien président de la Commission Européenne, ne peut qu'être sensible au crédit et à l'image de l'Europe, jusque là impuissante et cantonné dans le rôle du simple bailleur de fonds auprès de l'autorité palestinienne ou du Liban, au moment où tous les regards se tournent vers cette puissance économique mais toujours un nain politique. D'ailleurs, et ce n'est pas un détail, l'Italie ne fera que conforter sa place parmi les leaders de l'Union Européenne traditionnellement cornaquée par les poids lourds que sont l'Allemagne et la France. Enfin, il y a le prestige. Les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité, ce club fermé et très select auquel l'Allemagne est associée sur le dossier du nucléaire iranien, est paralysé par le problème israélo-libanais. L'Italie ne pourra que se distinguer sur la scène internationale en volant à son secours, lui enlevant l'épine du pied. En conclusion, les points à marquer ne manquent pas. Ce que l'Italie tirera de son engagement, s'il venait à se concrétiser, la France le manquera. A la différence près : Israël qui pour la première fois de son histoire approuve pleinement une résolution des Nations Unies, la 1701, et le Hezbollah -téléguidé par l'Iran et soutenu par la Syrie- sont tous deux demandeurs de la présence italienne. La France, qui n'a pas que des amis au Proche-Orient, était et demeure moins sûre à ce niveau là ; sa part de risque au Liban semble plus grande que celle de l'Italie, d'où son pas en arrière malgré les hués.

Liban : France et Italie rechignent à voir les soldats de l'ONU sur la défensive - Le Blog de Noel Basile

Liban : France et Italie rechignent à voir les soldats de l'ONU sur la défensive Cas d'école : le combattant du Hezbollah ouvre le feu pour une raison que seul son chef Hassan Nasrallah connaît. Le soldat israélien riposte avec l'intensité que ses armes modernes lui permettent ainsi que les directives, larges, de sa hiérarchie. Ou inversement, l'Israélien commet une ''attaque préventive'' et le Hezbollahi réplique ''légitimement''. Et sur les abords du champ de bataille reste posté, impassible, le soldat de l'ONU qu'il soit Français, Italien ou Fidjien. Que doit il faire ? Se défendre s'il est attaqué, principe de base pour tout Casque Bleu mais guère engageant. Le temps d'obtenir l'ordre de réagir, il est déjà mort. « Défendre les populations civiles », semble vouloir ajouter l'ONU, « en usant de la force crédible et appropriée... si nécessaire ». Comment et de combien de temps disposera-t-il pour juger de cet impératif ? On voit bien les limites de la théorie du ** maintien ** de la paix, elle dépend du bon vouloir des belligérants. Tant que les Nations Unies n’ont pas décidé de doter les soldats mis à leur disposition des principes opérationnels d'une mission

noel_basile's TAGS related to tag liban

11 septembre +   9/11 +   Al Quaida +   Al Quaïda +   Al-Zawahiri +   algérie +   armée +   attentat +   Bachar El-Assad +   Bagdad +   Baker-Hamilton +   Beirut +   Bekaa +   Ben Laden +   beyrouth +   Bin Laden +   bourde +   cana +   Casques Bleus +   chili +   chine +   chirac +   choc des civilisations +   colonel +   complot déjoué +   culturesfrance +   dominique de villepin +   Douste-Blazy +   Drakkar +   egypte +   elysée +   etats-unis +   fascites islamistes +   FINUL +   Fouad Siniora +   france +   français +   Gardiens de la Révolution +   george bush +   Global war +   Goasguen +   gouvernement +   Hasoun +   Hassan Nasrallah +   Hassoun +   herbe +   herbes médicinales +   Hezbollah +   irak +   iran +   israel +   israël +   italie +   italy +   jacques chirac +   kadhafi +   Kléber +   langue +   lebanon +   Mahmoud Ahmedinedjab +   maroc +   Michelle Bachelet +   ministère de l'intérieur +   Ministère des affaires étrangères +   Médecine Traditionnelle +   Mouammar Kadhafi +   Moyen Orient +   moyen-orient +   Nasrallah +   Nasser +   nazisme +   new york +   nicolas sarkozy +   Nikos Aliagas +   nucléaire +   nucléaire Iranien +   onu +   palestine +   paris +   Path to 9/11 +   petite anglaise +   philippe douste-blazy +   photo +   politique +   Proche-Orient +   Rafic Hariri +   saddam +   sarkozy +   Shada Hassoon +   Siniora +   ségolène royal +   sénégal +   star academy +   Syrie +   Terror Plot +   terrorisme +   terroristes +   vote arabe +   Word Press Photo of the Year +   ZIdane +