public marks

PUBLIC MARKS from srcmax with tag presse

2016

GitHub - xuv/NYTdiff: Code for the twitter bot nyt_diff & lesoir_diff

Based on @j-e-d's code for the twitter bot @nyt_diff. RSS feed fetching added for @xuv's twitter bot @lesoir_diff

2015

Facebook trackt seine Nutzer – online und offline

Ob am Computer, am Smartphone oder beim Einkaufen: Facebook will seine Nutzer überall wiedererkennen. Technische Neuerungen machen es möglich – und ein wachsendes Netzwerk weltweiter Datensammler.

2014

L'Auvergne, la Californie française - L'Express

by 1 other, 1 comment

Ils vont lancer une pétition pour faire venir la mer à Clermont-Ferrand, la seule chose ou presque qui manque, selon eux, à la région pour être une véritable "Californie française". Ils en ont d'ailleurs déposé la marque qu'ils envisagent sérieusement de développer aux... Etats-Unis ! Autant dire que les trois jeunes associés d'Etamin studio, encore dans la vingtaine, n'ont peur de rien.

2013

Nicolas Stoufflet: "Si une chose m'horripile, c'est le parisianisme" - L'EXPRESS

Le format Web offre un nouveau souffle à l'émission, il s'adresse aux jeunes générations. Et je trouve l'idée qui consiste à laisser l'internaute composer sa propre histoire très novatrice. Le public s'implique dans le jeu.

Génération quoi : un questionnaire "vivant" sur la Toile

Cet "autoportrait générationnel", comme le qualifie Alexandre Brachet, est né d'un constat simple : plutôt que présenter un travail de création en demandant de le commenter, il fallait mieux réfléchir à la manière de recevoir les réactions pour en faire une histoire. Alexandre Brachet propose alors de "placer le spectateur-internaute au coeur de l'histoire, de lui donner une place et un rôle. L'idée de recueillir une parole, tout en offrant la possibilité à chacun de se situer par rapport à celle des autres, amenait au principe d'un grand questionnaire vivant permettant à la fois de donner et de recevoir de l'information".

Une nouvelle façon de monétiser la presse en ligne | SmartPlanet.fr

Un magazine américain lancé dans les prochains jours proposera l’accès gratuit en échange de la diffusion par le lecteur via les réseaux sociaux

2012

A 15 anni in una gang del Guatemala, Alma racconta il suo inferno | Le persone e la dignità

Alma ha 27 anni ed ha già visto l’inferno. Questa ragazza guatemalteca si è venduta l’anima a un diavolo terribile: una delle più violente gang del Paese responsabile di 18 omicidi al giorno. La storia della sua caduta nell’abisso e del suo riscatto è narrata  in un docuweb (cliccate qui per la versione francese) uscito in questi giorni insieme al libro omonimo e presentato sabato scorso alla Fnac Montparnasse di Parigi dagli stessi autori Miguel Dewever-Plana e Isabelle Fougére, il lancio è stato sostenuto anche da Amnesty International.

Les confessions d’Alma, ex-membre d’un gang | La-Croix.com

Miquel Dewever-Plana et Isabelle Fougère abordent le problème des gangs au Guatemala à travers la figure d’Alma, ex-membre et repentie (1)

2009

Lokan : Apple et la presse

Il est souvent difficile, voire impossible, de communiquer avec Apple. Lokan en a fait l'expérience ce week-end lors de la conférence de presse consacrée à la présentation de l'Apple Store de Montpellier

Création du Syndicat de la presse indépendante d'info en ligne | Rue89

Rue89 a le plaisir de vous annoncer la naissance du SPIIL, le Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne, dont il est l'un des membres fondateurs, aux côtés d'@rrêt sur images, Bakchich, Indigo Publications, Mediapart, Slate et Terra Eco.

Presse écrite / en ligne, regards croisés | Benoît Drouillat

Dans l’entretien, j’ai souligné le manque d’innovation dans les media français. Je le maintiens, car notre maîtrise de l’écriture interactive pourrait être bien mieux exploitée. Nous faisions référence à ce titre, hors micro, avec Eric Chaverou à l’excellente agence Upian, à qui nous devons un des modèles du genre en termes de journalisme multimédia, Thanatorama, et d’autres réussites du design comme Têtu, Eco 89, ou Marianne.

Ironie : les journalistes découvrent qu'ils se sont fait plumer par Hadopi

by 1 other

Et le soir même de l’adoption de la loi, un petit malin pense à la lire... et découvre qu’une bonne vieille revendication des patrons de presse s’est glissée subrepticement dans le texte. Les "oeuvres" des journalistes pourront désormais être exploitées sans rémunération supplémentaire sur tous les supports d’un même titre. Ouch, plus de négociation possible sur le paiement de la mise en ligne d’un article papier. Finis les royalties sur les podcasts.

Arrêt sur images - Rue89 "pas des Pakistanais de l'info"

(via)
Arnaud Aubron, un des fondateurs du site d'information Rue89 réagit à l'article du Monde (signalé par @si) consacré aux journalistes des sites d'information en ligne présentés comme des "forçats de l'info" sous payés qui se contentent de réécrire des dépêches de l'Agence France Presse.

Les forçats de l'info - Médias - Le Monde.fr

On leur a déjà trouvé un surnom : "Les OS de l'info." C'est Bernard Poulet qui a lancé la formule dans son livre choc paru en janvier, La Fin des journaux et l'avenir de l'information (Gallimard). On dit aussi "les journalistes "low cost"", ou encore "les Pakistanais du Web". "Ils sont alignés devant leurs écrans comme des poulets en batterie", constate, effaré, un journaliste de L'Express, en évoquant ses confrères du site Web Lexpress.fr.

GOOGLE NEWS : Google va-t-il imposer YouTube à la presse en ligne ?, actualité Tech & Net : Le Point

En intégrant de la vidéo à son service Google News, le géant de l'Internet a oublié les concurrents de sa filiale, YouTube. La presse en ligne sera-t-elle obligée de passer à YouTube pour être référencée ? Les choses sont plus compliquées qu'elles n'y paraissent.

Marianne2.fr change de maquette, pas d'esprit !

1 comment (via)
Reste le design. Nous avons demandé à l’agence Upian de nous concocter une maquette permettant davantage d’entrées dans la homepage. Autrement dit, le site que vous découvrirez mercredi permettra un accès plus facile aux articles publiés. Le rubricage en sera simplifié, avec trois rubriques principales : Actu, débats et buzz. Le rubricage s’efforce de répondre à différentes attentes des lecteurs sur le Net : envie de s’informer, désir de réfléchir ou de rentrer dans une polémique. Le tout en restant fidèle à l'esprit critique et parfois gouailleur qui caractérise le site depuis sa création. Nous changeons de maquette, pas de cerveau!

Rue89, l’info a plusieurs voies- Ecrans

by 1 other
Les sites d’informations sur le Net (5/6)Lancé il y a deux ans, le média innove tous azimuts pour compenser l’absence de modèle économique. 

«20 ans»: 7 astuces pour faire un magazine sans argent sur 20minutes.fr

Rédactrice en chef stagiaire, piges sous-payées, gestion de la rédaction sur MSN: la relance du magazine culte s'annonce mal...

Un nouveau site Internet reprend le principe de la bouteille à la mer | LeMatin.ch

Si vous faites partie des doux rêveurs qui ont eu l'envie un jour d'écrire un message et de l'envoyer vers l'inconnu, rendez-vous sur bignothing.fr.

ouest-france.fr - Un prix pour Gaza-Sderot

(via)
Le web-documentaire d'Arte sur la vie quotidienne de Palestiniens et d'Israéliens n'en finit pas de recevoir des récompenses. Après le prix Europa du meilleur projet «nouveaux médias», Gaza-Sderot, la vie malgré tout a obtenu le prix «révélation» lors de la 3e Nuit des médias, lundi. La manifestation, dédiée aux nouveaux médias, remettait pour la première fois une distinction de ce type. Le feuilleton, diffusé sur la chaîne, le 7février, est toujours disponible sur arte.tv/gaza-sderot.

Lendemains de guerre pour “Gaza Sderot” - Le fil télévision - Télérama.fr

Une double chronique quotidienne, sur le site Web d’Arte, nous avait permis durant deux mois de suivre le quotidien de 6 Palestiniens et de 6 Israéliens… jusqu’à ce que le canon remplace leur riche parole. Cet après-midi, à 18h, à la télé cette fois, est présenté un montage de 52 mn. L’occasion de prendre des nouvelles de ces hommes et femmes auxquels nous nous étions attachés.

Gaza et les deux économies des images - Tout savoir sur les dernières actualités politiques, monde, société, sports, écologie avec le journal en ligne Libération

C’est un documentaire d’Arte, qui a tourné ces petites volleyeuses, et les autres. Il s’appelle «Gaza-Sderot, la vie malgré tout». Enfin, ce n’est pas exactement «un documentaire d’Arte». Il n’est visible que sur le site de la chaîne. Pour des raisons mystérieuses (mais certainement excellentes) la chaîne-mère n’a pas jugé bon de le diffuser. Mais le site d’Arte a construit pour ce documentaire mutant un support très ingénieux, et sur mesure, une sorte de CD-Rom en ligne. On clique, et on partage une tranche de vie, on passe d’un ado israélien à une boutonneuse palestinienne, d’une mère de famille de Gaza à une tatie de Sderot, d’un dîner ici à un goûter là, d’un caprice ici à un coup de spleen là. Pas de montage. Le visiteur fait son propre montage. Il se balade dans les rues, dans les cours d’immeubles, dans les cafés, d’un univers l’autre. Et ça fonctionne. Et on reste des heures. Et on ne peut plus les quitter. Et on a le cœur serré, davantage qu’après quinze journaux télévisés. Etranges chemins de l’émotion. Absurdité des représentations de l’info-télé, pour lesquelles l’Israélien de Sderot ne peut que courir sous les roquettes, tandis que les Palestiniens ne peuvent que porter un brancard, et se répandre en imprécations sonores. Oui, des êtres humains, niais, déprimés, décolletés, nous sont plus proches que les tragiques silhouettes quotidiennes. Ce qui relativise, soit dit en passant, la portée des éternelles controverses sur le contrôle des images.