public marks

PUBLIC MARKS from night.kame with tag internet

This year

The Internet With A Human Face - Beyond Tellerrand 2014 Conference Talk

by 2 others

It's not just possible, but fairly common for someone to visit a Google website from a Google device, using Google DNS servers and a Google browser on the way.

This is a level of of end-to-end control that would have caused us to riot in the streets if Microsoft had attempted it in 1999. But times have changed.

Le pseudo-geek qui urinait sur Microsoft lèche aujourd'hui les pieds de Google. Le pseudo-geek préfère le monstre au maladroit.

2012

How We Build CMS-Free Websites | Development Seed

Except of course Microsoft’s web browser Internet Explorer, whose irresponsible disregard for web standards and majority market share has both slowed the evolution of the entire web by a matter of years and cost enterprises unimaginably high expenses in maintenance and additionally development for compatibility.

L'article commençait bien, et on tombe sur la marque de la personne enfermée dans ses préjugés.

2010

Why Ad Blocking is devastating to the sites you love

by 1 other

If you have an ad blocker running, and you load 10 pages on the site, you consume resources from us (bandwidth being only one of them), but provide us with no revenue. Because we are a technology site, we have a very large base of ad blockers. Imagine running a restaurant where 40% of the people who came and ate didn't pay. In a way, that's what ad blocking is doing to us. Just like a restaurant, we have to pay to staff, we have to pay for resources, and we have to pay when people consume those resources.

C'est le problème du contenu éditorial : on ne veut pas le vendre pour avoir l'air plus noble, alors on se fait payer par des "mécènes", les annonceurs pubicitaires. Le coût apparent du travail fourni pour produire ces contenus est donc affiché à "zéro". Derrière, il reste les salaires à payer, alors on s'invente une nouvelle échelle de valeur : le nombre de pages vues. Mais cette échelle de valeur n'intéresse véritablement qu'un seul groupe de personnes : les annonceurs. Une différence fondamentale entre la télévision et internet, c'est qu'avec internet on "choisit" ce qu'on va voir, à quel moment, et, dans une certaine mesure, on peut décider de le filtrer. Le client dit alors : "j'aime ton contenu, je n'aime pas ta publicité, donc je m'en passe" (oui, on se tutoie sur le web). Ce filtrage est une liberté technique ; pour la contourner, les éditeurs qui veulent persévérer sur le modèle du "mon contenu ne coûte rien" doivent sortir du cadre du navigateur web. Heureusement, Apple pense à eux.

L'avenir d'Internet selon Laurent Chemla - Framablog

by 4 others

Et c’est ainsi que je peux regarder « District 9 » un mois avant sa sortie en France.

Conclusion intermédiaire sur une longue réflexion sur la disparition des frontières, les intermédiaires qui s'en mettent plein les fouilles, etc... Mais s'il peut regarder « District 9 » un mois avant sa sortie en France, c'est déjà parce que « District 9 » va sortir en France et qu'il a de l'électricté chez lui, un ordinateur, un abonnement, et une certaine maîtrise de la langue des marchands. Le recel informatique des oeuvres de l'esprit, c'est un problème pour les pays du G20, pas un problème de l'humanité.

2009

Quakes slow cyber connections -- Shanghai Daily | 上海日报 -- English Window to China New

SHANGHAI'S international Internet connections slowed significantly yesterday after earthquakes rocked Taiwan and southern Japan. It was unclear last night how long repairs might take.

Millions of Chinese Netizens were unable to connect to overseas Websites or use popular online chat tools yesterday afternoon.

Censure plus efficace que le Great Firewall of China : les câbles sous-marins en zone sismique. Tous les 3 ans ça pète.

LOPPSI, Loi d'Orientation et de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure

by 1 other (via)

Loi d'Orientation et de Programmation pour la Sécurité Intérieure (LOPSI)

La ministre de l'Intérieur, Michelle Alliot-Marie a annoncé lors du Forum International Cybercriminalité, que la France allait accroître son action pour lutter efficacement contre la cybercriminalité, en renforçant notamment les sanctions encourues par les personnes qui se livrent à de telles activités. Ces mesures s'ajoutent à celles récemment mise en place, telles que l'augmentation du nombre des cyber-enquêteurs, la création d'une plate-forme de signalement des contenus illicites et d'un groupe dédié aux escroqueries sur internet. On apprend ainsi que le projet d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2), qui sera présenté devant le Parlement sous peu et après avis du Conseil d'Etat, contiendra des mesures visant à renforcer la sanction en cas d'usurpation d'identité sur internet, à faire bloquer les contenus à caractère pédopornographique par les fournisseurs d'accès à internet, et à autoriser la captation de données numériques à distance. Ce texte aura également pour objectif d'améliorer la performance de la sécurité intérieure par une modernisation technologique favorisant les capacités d'investigation (ex : vidéoprotection, lecture automatique des plaques d'immatriculation), un renforcement de l'équipement (ex : achat de kits salivaires permettant de dépister l'absorption d'alcool et de stupéfiants) ainsi que de la protection des personnels (nouvelles tenues), et une approche valorisant l'accompagnement social (effort en matière de logement des agents), mais aussi de financer les projets de mutualisation favorisés par le rapprochement entre la police et la gendarmerie (ex : achat d'hélicoptères de manoeuvre). Parallèlement, la France va accroître la coopération internationale à travers l'adoption par le Conseil des ministres de l'Union européenne de la création d'une plateforme européenne de signalement des infractions relevées sur internet, qui sera mise en place en 2009, et la poursuite de la coopération bilatérale, notamment avec les Etats-Unis ou la Russie. En outre, un Conseil national du numérique, chargé de la concertation avec les acteurs du secteur, sera créé dans le cadre du plan France numérique 2012. Enfin, le ministère de l'Intérieur souhaite renforcer la protection des entreprises face à l'ingérence et l'espionnage industriel. Pour y parvenir, chaque préfet de région sera chargé d'élaborer un plan triennal d'intelligence économique, en lien avec les services concernés. Les entreprises du secteur de l'intelligence économique seront soumises à déclaration, et leurs dirigeants à une procédure d'agrément, via l'avis d'une "commission consultative nationale", qui associera les professionnels. Pour réduire le risque de trafics d'influence, l'Etat va instaurer un délai de carence de 3 ans avant que les fonctionnaires civils et militaires ayant exercé dans un service de renseignements, puissent exercer des activités privées.

« Tout le monde a intérêt à transformer Internet en Minitel »- Ecrans

by 9 others (via)

Tout le monde ne peut pas avoir un serveur chez lui ? C’est une fausse approche. A l’heure actuelle, ce qui empêche de le faire, ce sont des problèmes très mineurs, mais que personne ne souhaite régler.

Quel genre de problèmes ? Le A de ADSL, qui veut dire asymétrique et fait qu’on ne peut pas émettre.

[...]

C’est un des points sur lequel le marché français est encore extrêmement compétitif. Et c’est lié à un seul facteur. Au fait que Xavier Niel [patron de Free, ndlr] est un emmerdeur. Lui sait ce que ça coûte à fabriquer. Il a les bonnes méthodes permettant de fabriquer ça vite et pas cher.

2008

Internet en Chine: chronique d'un usagé face à la censure | Rue89

chronique d'un usagé

Malheureusement, les fautes dans cet article ne se limitent pas à l'orthographe.

Anticipation - = BOULETCORP = LE BLOG =

L'an 2000 est arrivé... puis reparti. Les voitures roulent toujours majoritairement au carburant fossile. On a réinventé la trotinette. j'ai un ordinateur avec internet, la plus grande révolution technologique de ces dernières décennies (en gros ça permet d'avoir gratuitement chez soi du porno et des photos de chatons.

Spécial dédicace au capitaine.

2007

New year, continuing delays as firms race to fix cables

As a result of the disruption, China's telecom operators have started considering laying cables along different routes to distribute the risk of damage caused by natural disasters.

Voilà ce qui arrive quand on ne trouve pas de plans à contrefaire...