public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tag usager

April 2011

BIB - Ressources Numériques : des trésors derrière des forteresses - BibliObsession

Acheter pour d’autres des accès rares pour des contenus “naturellement” cachés derrière des murs payants, qu’on s’épuise ensuite à valoriser. .... Le meilleur moyen de “valoriser” (faire connaître) des contenus : Accès Libre quitte à vendre des services ensuite (= Freemium). ..Si contraire , difficulté d’accès à un monde clos, hétérogène, exclusif... et sélectionnés par un bibliothécaire inconnu… ...Tropisme de profession :la constitution de collections dans l’univers numérique...( le bibliothécaire est celui qui “donne accès” à des bases comme on achète un livre... ) Et nous acceptons des restrictions d’usages insupportables... ! L’enjeu : Elaborer avec eux des offres dans lesquelles l’usager final est respecté, où les bibliothécaires trouvent leur place et ...viable. C’est possible : ... ...N’est-il pas temps de se regrouper et de proposer une charte de l’usager des ressources numérique en bibliothèque ?

March 2011

BIB - En bibliothèque, il faut apprendre à faire du social « Bibliothèques [reloaded]

L'étudiant n’utilise pas sa boîte mail. .... Définir une politique « d’interpellation personnelle » (comment diffuser un message à un utilisateur précis ?), on finirait presque par croire que nos lecteurs ne sont jamais sur Internet. Pourtant nous savons qu’ils y sont : sur Facebook, sur Twitter.... Ce sont des sites qui permettent d’envoyer des messages directs. Messages privés ou application dédiée ? .... Un très grand nombre de SIGB fournit désormais des API qui permettraient aux lecteurs de consulter leur compte depuis Nevtibes ou Facebook. Mais : 1. soit nous n’avons pas le temps pour les développer 2. soit nous n’en avons pas les compétences techniques Pourtant nous demandons dans nos cahiers des charges que le SIGB sache envoyer des mails. Que n’intégrons-nous aussi dans les cahiers des charges le développement, par le prestataire, de ces quelques applications à partir des API qu’ils savent, eux, manipuler ?

BIB - Témoignage : la Médiathèque de Bagnolet (page + profil FaceBook) « Livre-arbitre

La médiathèque de Bagnolet a ouvert une page, en plus de son profil. J La médiathèque a eu le parcours de beaucoup de bibliothèques sur Facebook : hésitation entre deux types de comptes (page ou profil). Cela s’est traduit par un parcours assez atypique. ... le profil a continué à être alimenté et à gagner en amis (plus de 2500 aujourd’hui !). La médiathèque dénombre entre 20 et 30 demandes d’amis supplémentaires chaque semaine, sans qu’aucune publicité particulière n’ait été faite. Que publier ? Un retour de trafic sur le site ? Gérer le mur Des formations Facebook pour les usagers ? ... Si nos pages Fb ne sont pas utilisées comme on le souhaite c’est peut-être parce qu’elles ne sont pas intéressante ou pas bien positionnées… À la Bpi on a une page institutionnelle et on va lancer des services et des identités numériques dans les prochains mois.

BIB - N’oublions pas les fondamentaux, Pierre aka Reup : Le vrai scandale des bibliothèques en France, c’est bien les Horaires d’ouverture... - BibliObsession

Faudrait voir à pas oublier les fondamentaux... Pour que les lecteurs viennent à la bibliothèque, il faut : # Qu’elle soit ouverte : Pas la peine de tergiverser, les horaires d’ouverture jouent très nettement sur l’attractivité des bibliothèques. Je sais que ça n’est pas très populaire, mais je n’ai pas inventé les remarques des lecteurs quant aux horaires trop restreintes. La suite sur son blog ! Il est clair que la médiation numérique, je le rappelle à chaque fois que c’est possible, est l’un des volets d’un projet de service plus global. On pourra faire des tonnes de journées d’études sur le troisième lieu, le vrai scandale des bibliothèques en France, c’est bien les Horaires d’ouverture. Il n’y a pas que des actifs, des gens qui travaillent, il y a les étudiants, il y a les retraités, il y a les chômeurs, même les mères au foyer ! Eh ben, je trouve que la bibliothèque ça pourrait être un bon lieu d’échanges, de rencontres, d’ateliers...

BIB - Contenus numériques : parier sur la médiation et les services 6/7 - BibliObsession

Les bibliothèques ne seront perçues comme des intermédiaires utiles que si elles combinent une valeur ajoutée en terme de médiation, de services, voire de contenus exclusifs par rapport à une offre commerciale grand public. Comment cela peut-il se traduire dans un modèle d’affaire ? .... L’exemple illustre que la médiation numérique peut en soi-même constituer une valeur ajoutée monétisable auprès d’un fournisseur de contenus. Plutôt que de vendre des contenus à l’acte, on propose aux usagers un accès illimité et on vend aux bibliothèques des services leur permettant de mettre en œuvre une médiation numérique efficace. .... On le voit le modèle mise sur l’idée que notre valeur ajoutée soit la diffusion et pas l’exclusivité des contenus, mais celle des services. Voilà une piste intéressante non ?...

December 2010

BIB - Date de retour d’un prêt – Ajouter à mon agenda Google!

Objectif : dans le compte lecteur, à côté de la date de retour de chaque prêt en cours, proposer un bouton cliquable « Ajouter cette date dans mon agenda Google ». En cliquant sur ce bouton, on génère un formulaire prérempli de création d’événement Google.C’est un service qui ne coûte rien, qui ne prend pas beaucoup de place et qui aide les lecteurs curieux de consulter leur compte lecteur. Donc ceux qui, a priori, utilisent plus que d’autres les services internet disponibles.

July 2010

Facebook et Bibliothèques Publiques: Quelques idées - XG-BlogNotes

Avec d’autres biblioblogueurs tel que Biblioroots ou Vagabondages, Archimag nous interrogeait sur les conseils à donner à une bibliothèque désirant utiliser Facebook. Voici en vrac les suggestions que j’ai faites: .... s’amuser et prendre du plaisir à le faire… cela se sentira en ligne. ( à voir comme exemple le compte Facebook de <a title="Facebook de MissMedia" href="http://www.facebook.com/#/MissMedia?ref=ts" target="_blank">MissMedia</a> des bibliothèques de Metz)

June 2010

BIB - Le Labo BnF (Hall Est de la BnF | François-Mitterrand), ouvrira ses portes à partir du mercredi 2 juin 2010 - Bibliofranc

Cet espace permanent est le premier laboratoire expérimental public des usages des nouvelles technologies de lecture, d’écriture et de diffusion de la connaissance. Pour la BNF, en s’appuyant sur ses collections, Le Labo permettra au grand public d’expérimenter les nouveaux dispositifs d’accès, de partage et de contribution au savoir... travers plusieurs dispositifs, l’espace du Labo BnF proposera au visiteur d’explorer les possibilités de création, de consultation et de transmission de la connaissance offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il a pour vocation de sensibiliser et d’initier le public aux nouveaux usages et aux supports numériques symbolisant les ressources extraordinaires que les bibliothèques vont pouvoir proposer : Mur de sélection, Sciences Cognitives, réseau très haut débit, supports mobiles, interactifs et communicants.

BIB - Tarifs des bibliothèques dans les Villes Moyennes (10-06-2010) - Bibliofrances.org

Issus du Cyberservice (réseau extranet d’échanges d’expériences, de connaissances et d’informations entre les villes moyennes et leurs EPCI, synthèses des tarifs que les villes moyennes établissent chaque année pour un service aux prestations identiques. Les tarifs des bibliothèques ont font l’objet d'une collecte de données, d'une étude et d'une présentation : Il s’agit du tarif annuel de l’abonnement au prêt de livres et de l’abonnement au prêt multimédia pour un adulte habitant la commune. Selon cette étude, pour 2010, l’abonnement annuel pour des prêts de livres varie de la gratuité à 22,50 euros avec une moyenne de l’ordre de 10,73 euros. L’abonnement annuel pour des prêts multimédia est, quant à lui, de 13,42 euros en moyenne, avec des tarifs oscillant de la gratuité à plus de 31 euros. Manque un pourcentage pour chaque tarifs....

Vorbeo : créer facilement un sondage en ligne

Vorbeo ? est un site qui vous permet de créer facilement et gratuitement des sondages en ligne pour votre blog/site, le tout en choisissant la couleur et les dimensions du widget . Une fois vous réglez les paramètres du widget (les dimensions, la couleur, la question, les choix), vous pouvez récupérer le code embed du widget (le code est simplement intégrable sur n’importe quelle page) .

May 2010

L’appropriation sociale des usages du multimédia et d’Internet sur le territoire de Brest (Année 2006-2007) - Memoire professionnel - Unité de Formation et de Recherche en Sciences Humaines Département des Sciences de l’Éducation Technologies

Enquête de cinq mois, réalisée dans le cadre d’un stage de Master 2 Sciences de l’Education mention Technologies de l’Education et de la Formation à Rennes 2 Haute Bretagne. L’étude des Appels à projets en faveur de l’appropriation et des usages du multimédia et d’Internet, coordonnés par le Service Démocratie Locale et Citoyenneté de la municipalité de Brest, est le fruit d’un travail d’investigation et d’une réflexion conceptuelle. Certains parleront d’un bilan ou d’une évaluation, d’autres d’une étude ou d’une enquête, peut-être même, avec beaucoup de prétention d’un travail d’expertise. Intéressante interview avec les animateurs sur la web radio.... Résumé Google : bibliothèques, médiathèques, dans les mairies de quartier, ou les divers locaux de ...... contractuel CDI contractuel CDD emploi jeune poste adulte relais ...... essaye de s'adapter en fonction de ce public adolescent. ...... ils n'écrivent pas au moins ils s'expriment, et arrive à intégrer leurs idées par

March 2010

BIB - Mieux que la photocopieuse : le scanner dans la bibliothèque (Bookeye scanner KIC2) - Bibliobsession

Un outil qui me semble très intéressant à intégrer dans nos bibliothèques pour un usage public : un scanner!. Le Bookeye scanner KIC2 comporte un écran tactile permettant de s’envoyer des données scannées par mail, les télécharger sur une clé USB ou encore se les envoyer par ftp. En ces temps d’Hadopi (j’y reviendrai très bientôt), on ne manquera pas de rappeler que jusqu’à nouvel ordre, l’exception au droit d’auteur qui s’appelle “copie privée” existe toujours… Nous n’avons donc pas à interdire aux usagers de copier ce qu’il veulent dans nos bibliothèques. L’acte reste légal du moment que l’usager conserve le document pour un usage privé, mais ça ne concerne plus la bibliothèque qui est la simple origine de la copie : *En contrepartie, une partie du prix d’achat de certains consommables et appareils multimédia, est prélevée sous forme de redevance pour la rémunération de la copie privée.

BIB - Internet dans les bibliothèques : rien n’oblige à filtrer les contenus ni identifier les gens, alors que les bibliothécaires revendiquent la liberté et la gratuité d’accès à la consultation des documents sur place ! - Bibliobsession

La réponse Michèle Battisti de l’ADBS . Extrait : "Nulle obligation d’identifier les personnes ni même de filtrer les accès à l’internet ! . En cas de réquisition, les bibliothèques, les services d’archives et d’information abonnés à des FAI doivent remettre aux enquêteurs les logs de connexion et toute autre information habituellement recueillie. Il leur est recommandé de remettre aussi les chartes communiquées aux usagers et les informations destinées aux personnels." Références juridiques à jour, sur le site de l’IABD ! Il me semble que l’on vit dans une société déjà suffisament sécurisée pour ne pas que dans les bibliothèques publiques un geste aussi banal que celui d’enter pour aller consulter ses emails exige de s’identifier… Le Conseil Constitutionnel lors des débats autour d’Hadopi a consacré l’accès à internet comme un droit fondamental, n’est-il pas temps le rendre concret dans les bibliothèques ? Bibliothécaires, simplifiez vos procédures !

BIB - OPAC 2.0 (Avis Critique) - Pourquoi les catalogues ne peuvent pas être 2.0. « Bertrand Calenge : carnet de notes

Plus j’y réfléchis et plus je trouve étrange – autant que logique – l’obstination des bibliothécaires à vouloir entrer dans la ‘modernité’ à travers leur outil fétiche, le catalogue. Eh bien non, je ne crois pas à la validité d’un catalogue 2.0, parce que je pense que le catalogue n’est pas adapté à cet environnement, et parce je ne pense pas que les utilisateurs du catalogue soient demandeurs d’un tel ‘réseautage social’ – au moins concernant le catalogue lui-même.Le catalogue n’est pas adapté au web 2.0 Je me défie du désir qui voudrait ramener l’internaute vers le catalogue comme cœur de l’activité des Bibliothèques… Mais, je le soutiens, pour l’immense majorité des bibliothèques, c’est dans le "présentiel" que le catalogue doit trouver son avenir. Et la dimension participative voire collaborative du concept 2.0, n’est-ce pas là qu’elle doit prioritairement s’y développer très concrètement ? N’hésitez pas à contester, amender, compléter, illustrer !…

BIB - Comparatif des webservices d’enrichissement d’OPAC : 1 an après (2010)

Presque jour pour jour, je vous propose un nouveau comparatif des webservices d’enrichissement d’OPAC : 1 an après. Je ne reviens pas sur les descriptifs et les présentations. 1eres conclusions * Forte hausse pour tout le monde : nous ne pouvons que nous en réjouir !!! :-) * Babelio a perdu son avance * Libfly a très bien regagné son terrain. * Les trois services sont dans des chiffres comparables * En termes de contenu d’internautes : Babélio est encore loin devant. L’offre s’est globalement améliorée : - Où trouver ses webservices en place : * Libraything for Libraries : BU angers * Libfly : BM Dole * Babelthèque : BM Tlse C’est très très décevant. En un an (mis à part le parc Archimède sans doute), aucune bibliothèque (à ma connaissance) n’a vraiment pris la vague et mis en place ses webservices.

BIB - Bibliobsession » Rapport : "Learning Center (Les) : un modèle international de bibliothèque intégrée à l’enseignement et à la recherche" (12.2009) par Suzanne JOUGUELET - Les Learning center sont des… bibliothèques universitaires moderne

Quelques éléments intéressants (notamment les exemples) dans ce rapport . Il y est fait le point sur les Learning center, cette tentative de renouveler le modèle de la bibliothèque à l’instar des idea store. Ce rapport est peu être décevant en certains points, mais aborde un point crucial : nous ne (pouvons) devons plus nous contenter d’exister aux yeux des usagers comme La “BU” à côté du service “TICE” à côté de “La direction des études” à côté du “Service Systèmes d’Information-ENT”,… . Il est devenu indispensable d’avoir une approche intégrative des services, et que cette dernière se traduise avant tout politiquement (j’ai envie de dire “marketingement”, d’où peut être le fait que ce terme de “learning center” me plaise; mea culpa…).

November 2009

BIB - LibQUAL+MC: Un outil pour la détermination et la promotion de la qualité des services de bibliothèque - Les objectifs : Développer une culture de l'excellence dans la fourniture des services

Ensemble d'outils offerts aux bibliothèques désireuses de solliciter, de suivre l'évolution, de comprendre et d'agir sur les opinions émises par leurs usagers sur la qualité des services reçus., en proposant un sondage Web testé de façon rigoureuse et accompagné de formations visant à aider les bibliothèques à évaluer et à améliorer leurs services, à changer la culture organisationnelle et à faire la promotion de la bibliothèque.

BIB - LibQUAL+ - Regroupement des bibliothèques et centres de documentation francophones participant ou ayant participé à l'enquête LibQUAL+.

Qu'est-ce que LibQUAL+ ? "LibQUAL+ est un ensemble d'outils offerts aux bibliothèques désireuses de solliciter, de suivre l'évolution, de comprendre et d'agir sur les opinions émises par leurs usagers sur la qualité des services reçus. L'élément principal du programme est constitué d'un sondage Web testé de façon rigoureuse (...) visant à aider les bibliothèques à évaluer et à améliorer leurs services, à changer la culture organisationnelle et à faire la promotion de la bibliothèque." Pour en savoir plus sur LibQUAL+, consultez le site LibQUAL.org

BIB - LibQual + : Services Qualités ( Bibliotèque Universitaire d'Angers) - Engagement de la bib pour des services de qualités (2008)

Les bibliothèques de l'université d'Angers participent au groupe LibQUAL-fr, regroupement des bibliothèques et centres de documentation francophones participant ou ayant participé à l'enquête LibQUAL+.

Inventer la bibliothèque du futur | Bulletin des Bibliothèques de France

by 1 other
la bibliothèque du futur doit accompagner le changement social tout en continuant à résister au consumérisme négatif, doit s’ouvrir aux publics plus et mieux et assurer une pédagogie de la bibliothèque, de ses missions et de son fonctionnement. Ce service de mutualisation des ressources est confronté à l’évolution des usagers (développement des taux de non-inscrits au profit de la consultation ; travail sur documents personnels ; usagers mono-support ; évitement de la bibliothèque au profit de services privés tels que Google ou Amazon) et doit permettre le rassemblement d’une communauté d’usagers culturels, devenir lieu de vie, lieu collectif ouvert à tous, lieu où l’on échange. La construction et le maintien des bibliothèques du futur dépendent donc incontestablement de l’évolution des mentalités.

October 2009

L’usager co-créateur des services en bibliothèques publiques - Enquête nationale du Credoc sur la fréquentation des bibliothèques et diverses enquêtes de terrain (voir références en fin d’article) - XG_BlogNotes

L’évolution des publics et de ses pratiques : Accroissement significatif d’un usage sur place qui se passe des ressources documentaires de la bibliothèque. Les bibliothèques sont confrontées à des évolutions externes qui ne sont pas sans conséquence sur son fonctionnement. : - Evolution du temps de travail (réduction ou fragmentation). - Elévation du niveau d’étude. - Disparition de la frontière entre les activités professionnelles et la vie privée qui ne correspond plus au modèle de bibliothèque publique français principalement orienté vers les loisirs. - Concurrence frontale avec internet et les loisirs numériques. Grâce au web, on accède un très large éventail de ressources documentaires sans passer par des institutions. - Utilisation en priorité Internet tant pour la recherche d’information que pour l’aide aux devoirs. - Internet et les loisirs numériques sont aussi en concurrence quant au temps consacré aux autres loisirs et aux sorties culturelles.

Téléchargement ou streaming, quelle offre en ligne pour les bibliothèques - XG_BlogNotes

Face à la réduction annoncée de la production de compacts disques musicaux, les bibliothèques ou médiathèques doivent se préparer à proposer une offre musicale en ligne.Il est temps de cesser de considérer internet comme une concurrence aux bibliothèques. Proposer des ressources en ligne fait partie intégrante des missions d’une bibliothèque . Les six hypothèses évoquées ici par Dominique Lahary posent de manière lumineuses les enjeux mais je suis plus optimiste que son billet sur la place des bibliothèques . Les évolutions à venir seront probablement un remixage des scénarios qu’il évoque: orienter les usagers dans l’explosion documentaire du web, participer à la société de la connaissance en créant des articles synthétiques sur des sujets ainsi que proposer des ressources en ligne en les documentant et en leur donnant du sens au-delà du simple signalement.

Intégration de Babelthèque à Koha | Tamil

Babelthèque est un service web d'enrichissement de votre catalogue de bibliothèque au moyen de contenus générés par les utilisateurs (CGU). Babelthèque repose sur la communauté de lecteurs de Babelio.com qui rédigent des critiques de livres, fournissent des citations, les classent au moyen d'étiquettes, les notent... Babelthèque permet d'intégrer à votre OPAC les CGU de Babelio ! Votre OPAC est enrichi de critiques et autres "tags" qui ne sont pas seulement créés par vos usagers mais par l'ensemble de la communauté de Babélio et des bibliothèques utilisatrices de Babelthèque. Inscription Pour utiliser Babelthèque, inscrivez-vous au service par téléphone ou par courriel. Babelthèque est fourni sous la forme d'un abonnement annuel dont le loyer est calculé en fonction de la taille de votre bibliothèque

Babelthèque - Présentation et Tarification - Bibliothèque publique d'information (BPI) - Documentation Outils professionnels

Enrichissement des notices d’OPAC en contenu communautaire (critiques, citations, tags, notes) Description Babelthèque permet aux bibliothèques d’enrichir leurs OPAC et leurs sites Internet en important le contenu produit par les membres de la communauté de lecteurs Babelio.com : critiques, citations, nuages de tags etc.. Babelthèque permet également aux usagers de la bibliothèque de saisir des critiques et citations dans l’OPAC, qui sont partagées avec l’ensemble des bibliothèques partenaires.

Les offres de Vidéo en ligne en bibliothèque. Des Bibliothèques 2.0 (Blog)

Découvert grâce au gros travail de signets de LM. Un wiki de la BPI sur : La diffusion de la VoD en bibliothèque publique Je recommande.