public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags opensource & reseau

2013

PARTAGE - Qu’est-ce qu’une piratebox? | pirateboxfr

Créer un espace de libre échange, une bulle hors de tout chemin battu et hors de la juridiction de autorités. David Darts à décider de créer Piratebox : un routeur (le plus petit étant actuellement le TP-MR3020 6,5cm sur 7cm), une clé USB et une batterie pour pouvoir être nomade. Installer un OS, OpenWrt de son petit nom qui permet de débrider n’importe quel routeur, et ajouter les packages piratebox. S’y connecter: Quand votre piratebox est allumée elle émet du wifi et quiconque s’y connecte et lance son navigateur que ce soit sur une tablette, un smartphone, une console, un ordinateur ou n’importe quel appareil possédant une connexion wifi tombe sur la page d’accueil qui permet au choix: -D’envoyer un fichier -Lire des infos sur le projet initial -Regarder en direct ou télécharger les fichiers déjà présent sur la piratebox -De chatter anonymement ou avec un pseudo avec les autres personnes connectées Et voilà maintenant vous savez à quoi vous attendre en vous baladant sur ce site

2011

Mise en place d’un Web FTP WebFTP (abbréviation de web based FTP client) ouvert « Romain's blog

Au lieu de passer par un logiciel installé sur sa propre machine, on passe par une interface web, et les connexions au serveur distant se font avec des sockets en PHP. C'est un logiciel multiserveur ; aussi vous pouvez l'utiliser pour faire vos propre transferts vers des serveurs FPT. phpWebFtp est à la fois simple à utiliser, présentait un look XP retro, et n'était pas lié qu'à un seul domaine. L'idée est donc d'installer ce client sur son propre serveur. L'installation est facile, et il est même possible de fixer un serveur cible (de sorte qu'il soit impossible d'accéder à d'autres serveurs, et donc totalement inutile pour d'autres gens). L'avantage est que vos données restent chez vous, ce qui est un sentiment très agréable. D'autre part, on se libère de la disponibilité aléatoire de services tels que net2ftp.

Question de débit : peut-on utiliser Tor au quotidien ? « Romain's blog

l'aspect restriction de bande passante qu'implique l'utilisation de Tor au quotidien. Cet article n'est pas une présentation de Tor, et n'aborde qu'un domaine relativement restreint de l'utilisation de Tor. ... On constate globalement à l'usage que ce débit est relativement suffisant pour naviguer sur la plupart des sites. On ne peut certes pas envisager de regarder des vidéos en HD, mais pour tout le reste, il n'y a globalement pas de problèmes.

2010

Backtrack-fr - ( v4.0 finale (2010)) - Portail communautaire et francophone pour la distribution GNU/Linux BackTrack - (références et update fréquents)

Documentation sur la distribution, et les divers logiciels fournis avec. BackTrack est une distribution GNU/linux reconnue par les professionnels comme complète et efficace en matière d’analyse réseau et de test d’intrusion. Issue de Whax et ASC (Auditor Security Collection), son système est maintenant basé sur Ubuntu. Backtrack est composé d’une série d’outils (plus de 300) permettant à toute personne de sécuriser son réseau en testant ses vulnérabilités. La version actuelle est la v4.0 finale (2010), incluant le noyau Linux 2.6.30.9.

2009

I2P Anonymous Network - I2P

by 1 other
I2P is an anonymizing network, offering a simple layer that identity-sensitive applications can use to securely communicate. All data is wrapped with several layers of encryption, and the network is both distributed and dynamic, with no trusted parties.

Unison - Synchronisation de répertoires - un des plus formidables logiciels de synchronisation existants - gratuit

Permet une synchronisation unidirectionnelle ou bidirectionnelle de répertoires, locaux ou distants (par ssh, ou simple socket). Donc vous pouvez modifier des fichiers dans les deux répertoires, Unison s'occupe de les synchroniser. Quand il ne parvient pas à résoudre les conflits, il vous propose des choix. En mode unidirectionnel, ça remplace sans problème rsync. Il est multiplateformes (on peut synchroniser entre Win/Linux/etc.), économe (ne transfers que les parties modifiées d'un fichier, et fait des transfers compressés), sûr (vous pouvez l'arrêter en plein milieu d'une synchro avec très peu de risques de perte). Fonctionne en ligne de commande ou avec une interface graphique (GTK). Même la version ligne de commande est claire et simple à utiliser. Si vous avez besoin d'autres logiciels de synchronisation, voir égalemenbt Wikipedia, DeltaCopy ou cwRsync.

2007

ShowMyPC___Control another computer with

ShowMyPC.com does remote desktop control with an open-source attitude. By wrapping VNC, SSH, and plink into two free stand-alone executables, controlling another computer

OPAC 2.0 : Entretien avec St Herblain « Des Bibliothèques 2.0"

La médiathèque de St Herblain vient d’upgrader son SIGB avec des capacités 2.0, le tout au sein d’un environnement Flash de longue date.Le responsable de l’Informatique Documentaire, Quentin Chevillon (cerveau de Moccam) y répond…