public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tag bnf

2013

BIB - Amis de la BnF - Adoptez un livre (Souscription en faveur de Gallica)

Vous pouvez contribuer à la numérisation des collections de la BnF, en choisissant un ouvrage que vous souhaitez adopter à partir du catalogue général de la BnF. Par votre don vous permettrez la numérisation du livre, son montant est déductible de vos impôts à hauteur de 66%, selon la législation fiscale en vigueur. En outre Gallica conservera le souvenir de votre générosité par une mention personnalisée à côté de l'ouvrage numérisé.

2010

BIB - Bibliobsession » Comment cataloguer un livre en 1 minute et 43 secondes

Les bibliothèques ont compris aujourd’hui l’intérêt de récupérer des notices. Mais il existe de multiples manières : On peut par exemple se contenter de télécharger une notice Electre et tout refaire après à la main, en se disant, tout fier, “quel bande de nuls chez Electre : ils savent pas cataloguer!”. La bibliothèque de Fresnes, a vraiment rationaliser cette étap. Voilà ce que ça donne en vidéo : il ne faut qu’1 min 43 pour cataloguer une notice! Et il n' y a d’autres étapes après ! Leur système permet de récupérer une notice de gestion qui sera ensuite écrasée automatiquement par la notice issue de la BNF à sa parution (grâce au vendangeur d’Aloès). L’intégration des fichiers d’autorité de la Bnf permet une indexation matière également automatique. Les outils utilisés sont Aloès, Decitre et Zébrisvoici un diaporama qui répondra je l’espère à vos interrogations Il s’intitule Pourquoi privilégier la Bibliographie Nationale Française

BIB - Le Labo BnF (Hall Est de la BnF | François-Mitterrand), ouvrira ses portes à partir du mercredi 2 juin 2010 - Bibliofranc

Cet espace permanent est le premier laboratoire expérimental public des usages des nouvelles technologies de lecture, d’écriture et de diffusion de la connaissance. Pour la BNF, en s’appuyant sur ses collections, Le Labo permettra au grand public d’expérimenter les nouveaux dispositifs d’accès, de partage et de contribution au savoir... travers plusieurs dispositifs, l’espace du Labo BnF proposera au visiteur d’explorer les possibilités de création, de consultation et de transmission de la connaissance offertes par les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il a pour vocation de sensibiliser et d’initier le public aux nouveaux usages et aux supports numériques symbolisant les ressources extraordinaires que les bibliothèques vont pouvoir proposer : Mur de sélection, Sciences Cognitives, réseau très haut débit, supports mobiles, interactifs et communicants.

BIB - Mes serveurs Z39.50 préférés | BuBiBlog (05/10/2008)

OK, c'est un protocole lent et vieillot... Mais depuis peu de temps, quelques mois, on peut enfin se connecter avec les outils bibliographiques sur deux des principaux serveurs Z39.50 du pays. La BnF et le Sudoc ont enfin ouvert leur catalogue en Z39.50, en attendant l'OAI... Pour mémoire, voici les données qui nous intéressent : 1. BnF : serveur z3950.bnf.fr:221, base ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ1456, login Z3950 et mot de passe Z3950_BNF 2. Sudoc : serveur carmin.sudoc.abes.fr:210 et base ABES-Z39-PUBLIC Bonnes recherches, amis chercheurs !

2008

la littérature jeunesse sur le blog de la BNF

Sur la littérature pour les jeunes, voici une adresse non pas pour lire en ligne, mais pour lire les articles consacrés à la littérature jeunesse sur le blog de la BNF. L’exposition «Babar, Harry Potter et compagnie, livres d’enfants d’hier et d’aujourd’hui» ouvre demain au public et fait le tour des personnages cultes de l’imaginaire enfantin: Bécassine, Alice au pays des merveilles, les orphelins Baudelaire. La BNF propose aussi de comparer la littérature jeunesse produite en France avec ses voisins européens. Espérons que cela figurera aussi dans le blog-revue de presse qu’elle nous propose !!!

2007

Information bibliographique: un bien commun?__Electre et le marché des notices

Pourquoi est-ce inquiétant? A terme, une seule société pourrait obtenir un monopole sur une grande part de (toute ?) la chaîne du livre…et donc sur ce « bien commun » que représente l’accès à l’information bibliographique....