public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tag bibliotheque2.0

This year

BIB - SEARCH - GREASEMONKY - bibli.othequ.es (2009 - n'est plus maintenu) - Quand un informaticien de 25 ans invente un SUDOC des bibliothèques publiques... -

http://bibli.othequ.es C'était un Projet qui consiste à proposer un service de recherche fédérée, pour les bibliothèques de tout type (municipales, universitaires, associatives…) proches de chez moi En fait, le problème, c’est que je ne suis pas très « confiant » par rapport à ma méthode d’interrogation des catalogues. Au risque de vous étonner, j’interroge les serveurs Z39.50 de ces bibliothèques (+ SUDOC). Elles ne sont pas nombreuses les bibliothèques qui « exposent » ce service à l’extérieur. Loin de moi l’idée de vouloir « m’introduire » dans leurs systèmes mais les OPAC sont vraiment inutilisables pour récupérer de l’information et effectuer des requêtes (critère de recherche ISBN manquant la plupart des fois d’ailleurs…)

2014

UNICODE - Une fonction Javascript pour éliminer accents et diacritiques | Vingt-sept point sept

Le français est une langue qui s’accentue, se trématise, se cédille, et qui pousse le vice jusqu’à l’OdansleEïsation. Et notre alphabet est loin d’être le plus riche : crochets, barres obliques, points souscrits, ogoneks, doubles accents, lettres inversées et autres zigouigouis font le charme (et l’utilité) des alphabets exotiques. Prenez l’alphabet vietnamien, ou Quốc ngữ : ne serait-ce pas un crime d’en faire un vulgaire Quoc ngu ?

2013

BIB - Amis de la BnF - Adoptez un livre (Souscription en faveur de Gallica)

Vous pouvez contribuer à la numérisation des collections de la BnF, en choisissant un ouvrage que vous souhaitez adopter à partir du catalogue général de la BnF. Par votre don vous permettrez la numérisation du livre, son montant est déductible de vos impôts à hauteur de 66%, selon la législation fiscale en vigueur. En outre Gallica conservera le souvenir de votre générosité par une mention personnalisée à côté de l'ouvrage numérisé.

BIB- Handicape Visuel - DAISY : la norme de l’action pour les publics empêchés de lire

DAISY (Digital Accessible Information System) est une norme pour livres audio développée par le Consortium Daisy et publiée par l’ANSI (American National Standard Institute). Elle permet de structurer des documents audio et de rendre la lecture aux déficients visuels et plus largement aux personnes empêchées de lire l’imprimé « ordinaire » : feuilletage d’une « page » à l’autre, d’un chapitre à l’autre, réglage de la vitesse de lecture sans modifier la hauteur de la voix, déplacements dans le texte en avant ou en arrière, pose de « marque-page », informations complémentaires sur la durée d’écoute. Disponible Bibliothèques de la Vallée de Montmorency.

BIB - Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web | Bibliobsession

Mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire.

BIB - Des pirates box (piratebox) dans les bibliothèques ! | Bibliobsession

Distribuer des contenus sélectionnés en wifi, déconnectés d’internet (même si la bibliothèque peut par ailleurs proposer un accès wifi, qui peut le plus…. peut le moins !). , échanges hors-ligne non-marchands entre individus. Une pirate box est une manière pratique de partager le contenu d’un disque dur, ce qui est largement fait par les individus pour tous types de contenus, sous droit, ou pas. La vraie question de politique culturelle porte sur la dépénalisation de ces pratiques et sur le financement de la création .

BIB - CultureWok - Moteur de recherche Sensitif : Petit utilitaire de Voyage pour mémoriser vos itinéraires culturels ou en proposer de nouveaux

"Solution pour guider nos publics : Une interfaces comme celle du Wok (voir l’exemple d’Orthez http://www.culturewok.com/mediatheque-orthez/ ) avec ses critères « sensitifs » et de genres. Solution partielle, l’outil ne permettant de répondre à des demandes précises."

BIB - BNF - Web sémantique et modèle de données (data.bnf.fr)

Le web sémantique dans le projet data.bnf.fr Le projet data.bnf.fr s'inscrit dans une démarche d'ouverture des données sur le Web, y compris hors de la communauté des bibliothèques. Afin d’encourager la réutilisation des données brutes, cette ouverture a deux aspects : technique : respect des standards du « Web sémantique » et ouverture sur le « Web de données » (« linked data ») définis par le W3C. juridique : les données sont placées sous Licence ouverte de l’État autorisant la réutilisation libre, y compris commerciale, avec mention de la source. Les outils du « Web de données » répondent à des problèmes anciens des bibliothèques, en particulier autour de la gestion de formats divers (formats MARC, Dublin Core, XML-EAD, TEI…) et de l’échange de données. Ils offrent une présence nouvelle de ces ressources sur le Web en les rendant plus facilement accessibles et réutilisables et en les liant à des ressources complémentaires. Le projet data.bnf.fr utilise des données produites dans des formats divers, notamment Intermarc pour les catalogues de livres, XML-EAD pour les inventaires d'archives, et Dublin Core pour la bibliothèque numérique. Ces données sont modélisées, et regroupées par des traitements automatiques et publiées selon les standards du web sémantique.

2011

BIB - SIGB - Ophée - DOCUMENTATION oficielle - - Les métadonnées

L'utilisation des métadonnées c'est à dire "des données servant à décrire d’autres données" se développe de plus en plus avec internet. Elles constituent une alternative moins stricte au catalogage traditionnel, tout en remplissant les mêmes objectifs. La sélection qui suit vous permettra d'avoir un aperçu des principaux formats de métadonnées utilisés dans les bibliothèques et d'en comprendre les enjeux. 1 - XML pour les bibliothécaires 2 - Les métadonnées 3 - Guide d'utilisation sur le Dublin Core 4 - Document Type Definition (DTD) 5 - Description archivistique encodée (EAD) 6 - MAchine-Readable Cataloging (MARC) 7 - Le protocole OAI et ses usages en bibliothèque

BIB - OPAC - Orphée - Portail Orphée Média - Logiciels pour les bibliothèques, Orphée, nos clients SIGB

Portail Orphée Média. Les contenus proposés dans leur portail vont de la mise en avant du fonds de la bibliothèque à travers le catalogue intégré, à la mise à disposition de dossiers complets sur certains sujets. Il est devenu au fil des années un véritable gestionnaire de contenus intégrant toutes les facettes du web 2.0 (gestion des flux rss, commentaires de notices, couvertures des livres...).

BIB - OPAC ORPHEE - Médiathèque départementale du Pas-de-Calais - Recherche Détaillé (isbn etc)

Recherche multicritères et résultats avec liens Wikipedia, Babelio (ne semble pas fonctionnel), Amazone etc....

BIB - LibX et Zotero pour les acquéreurs – une certaine utilisation de ces outils (2/2) « Bibliothèques [reloaded]

Si un acquéreur trouve sur une page web une référence d’ouvrage, et si cette référence fournit l’ISBN, il peut désormais (avec LibX) basculer en un clic sur un site Zotero-compatible fournissant ladite référence). Mais très souvent il ne trouvera que le titre et l’auteur (peut-être aussi l’éditeur et l’année, mais la combinaison Titre+Auteur devrait suffire). LibX permet aussi, de la même manière que pour l’ISBN, en utilisant le menu contextuel, de basculer sur le site en interrogeant Titre+Auteur. Pour cela, il faut que chacun des « catalogues » paramétrés pour l’ISBN le soit aussi pour « Keyword » (correspondant à une recherche Titre-Auteur-Sujet dans une base).

BIB - Gracee au service "Google Adresses" : Ta bibliothèque sur Google

service de Google qui me semble intéressant pour présenter nos bibliothèques en ligne, le service Google Adresses. Ce service google est orienté vers les entreprises et son but est de se créer une vitrine sur google, autrement dit avoir une page de présentation de son activité. Il est donc facilement extensible à nos bibliothèques puisqu’il nous permet d’indiquer des coordonnées géographiques, des horaires d’ouvertures, des conditions d’accès …

BIB - NetVibes - E-veille DOC pour veiller en fonction du temps dont on dispose - BibliObsession

Remarquable univers Netvibes destiné aux professeurs documentalistes : e-veille DOC’ Académie Orléans-Tours. Son originalité ? Classer les sources non pas par thème mais pas…Temps de Cerveau Hebdomadaire Disponible pour la veille.

BIB - Ressources Numériques : des trésors derrière des forteresses - BibliObsession

Acheter pour d’autres des accès rares pour des contenus “naturellement” cachés derrière des murs payants, qu’on s’épuise ensuite à valoriser. .... Le meilleur moyen de “valoriser” (faire connaître) des contenus : Accès Libre quitte à vendre des services ensuite (= Freemium). ..Si contraire , difficulté d’accès à un monde clos, hétérogène, exclusif... et sélectionnés par un bibliothécaire inconnu… ...Tropisme de profession :la constitution de collections dans l’univers numérique...( le bibliothécaire est celui qui “donne accès” à des bases comme on achète un livre... ) Et nous acceptons des restrictions d’usages insupportables... ! L’enjeu : Elaborer avec eux des offres dans lesquelles l’usager final est respecté, où les bibliothécaires trouvent leur place et ...viable. C’est possible : ... ...N’est-il pas temps de se regrouper et de proposer une charte de l’usager des ressources numérique en bibliothèque ?

BIB - Buzz références littéraires - Quand "#bibliolefebvre" inspire des bibliothécaires… à la Bibliothèque de Fresnes

Vous n’avez peut-être pas entendu parlé de l’énième bourde M. Lefebvre, qui, décidément, n’en rate pas une. Sa dernière déclaration montre l’étendue de ses références littéraires. Elle a bien fait rigolé des milliers de personnes et donné lieu à un buzz sur twitter sous le tag : #bibliolefebvre dont Rue89 a récemment extrait la substantifique moelle, il y a de très belles inventions ! Le livre préféré de Frédéric Lefebvre ? Celui dans lequel il se replonge souvent ? Sans hésiter, il répond : « Zadig et Voltaire », car c’est une « leçon de vie ». Comme vous le savez, Zadig et Voltaire est une chaîne de magasin de prêt-à-porter pour femmes (et aussi pour homme, me souffle-t-on). Voilà qui donné l’idée à la Bibliothèque de Fresnes de profiter du buzz pour ressortir les classiques de la littérature ornés des meilleures créations de #bibliolefebvre !

BIB - Les opac – Ergonomie : 1, Bidouillabilité : Zéro « Bibliothèques [reloaded]

C’est la capacité d’un logiciel à être détourné. Un « bon » logiciel est un produit que ses utilisateurs peuvent appliquer à d’autres usages que ceux prévus par son concepteur. .... Bref, la bidouillabilité pour un opac, ce serait la possibilité de l’utiliser autrement que prévu par son concepteur. Par exemple : * l’utiliser comme base d’ouvrages et non comme outil de signalement de collections. Cela signifie que l’opac doit faciliter les rebonds vers d’autres plate-formes, la citation, la récupération de métadonnées, etc. * l’exploiter pour en extraire des statistiques diverses . * l’interroger autrement que par le formulaire de recherche... .... Les concepteurs de SIGB/Opac n’élaborent pas leurs bases de données comme le fait le reste du monde. Les éditeurs de SIGB sont scandaleusement hors des logiques d’Internet. On peut bien dire que les bibliothécaires sont à la traîne. ....

BIB - 114 billets sont parus sur ce blog en 2010 - Pour 2011, une seule résolution« Bibliothèques [reloaded]

Ceux qui, de mon cru, m’apparaissent comme les plus importants... * Faut-il qu’une bibliothèque soit ouverte ou bleue ? * Les opac – Ergonomie : 1, Bidouillabilité : 0 * URL avec identifiant de session : brèves explications * Les offres d’emplois : parce qu’on a toujours mieux à faire * Export Unimarc XML avec Zotero * AtoZ – Quelques choix simples * Vous faites quoi pour l’environnement aujourd’hui ? * Le catalogue dans son labyrinthe * Bloguer, c’est écrire pour ne pas être lu * Décentralisation et autodidactisme comme principes pédagogiques en informatique * Le bouillon des bibliobsédés * En bibliothèque, il faut apprendre à faire du social * Le web des données * Et (pas) moi, et (pas) moi, et (pas) moi ? * 10 Bidouilla- et interopéra-bilité des opac – carte heuristique * Toi aussi, joue avec une ontologie * Date de retour d’un prêt – Ajouter à mon agenda

BIB - En bibliothèque, il faut apprendre à faire du social « Bibliothèques [reloaded]

L'étudiant n’utilise pas sa boîte mail. .... Définir une politique « d’interpellation personnelle » (comment diffuser un message à un utilisateur précis ?), on finirait presque par croire que nos lecteurs ne sont jamais sur Internet. Pourtant nous savons qu’ils y sont : sur Facebook, sur Twitter.... Ce sont des sites qui permettent d’envoyer des messages directs. Messages privés ou application dédiée ? .... Un très grand nombre de SIGB fournit désormais des API qui permettraient aux lecteurs de consulter leur compte depuis Nevtibes ou Facebook. Mais : 1. soit nous n’avons pas le temps pour les développer 2. soit nous n’en avons pas les compétences techniques Pourtant nous demandons dans nos cahiers des charges que le SIGB sache envoyer des mails. Que n’intégrons-nous aussi dans les cahiers des charges le développement, par le prestataire, de ces quelques applications à partir des API qu’ils savent, eux, manipuler ?

BIB - Le web des données ( 2010.06) -« Bibliothèques [reloaded]

Article Technique mais Important: Et le RDFa ? C’est du RDF intégré dans des pages web. ... Quelles perspectives ? Interconnecter le plus grand nombre de sites (et surtout de données) . On peut intégrer dans ses pages du RDF selon plusieurs modalités : * pour décrire ses pages web * pour exposer les notices de ses bases de données * pour enrichir le texte de ses pages * etc. .... Concernant les bibliothèques: * le remplacement de l’OpenURL par du RDF, plus normalisé.... * les catalogues fédérés prennent une toute autre envergure,... .... * l’intégration fine facilitée de contenus enrichis (pages de couvertures, bibliographies, biographies, etc.) de manière beaucoup plus fine. ... * A quoi sert de cataloguer une notice si on peut faire un lien vers elle... Au lieu de cataloguer, une exemplarisation sera suffisante !

BIB - Conquérir les réseaux sociaux (Présentation facebook SCD Angers) / Isabelle Bizos - (BibCamp 2011)

2 lieux physiques Saint Serge : deux pages facebook, pas la même population. Différence aussi dans l’usage des pages. .... Pourquoi aller sur facebook ?.... Décision d’être là où sont les étudiants. .... Deux pages créées pas de compte individuel pour des raisons d’administration...... Toutes les personnes de l’équipe de direction qui ont un compte facebook sont administrateur. ..... Toujours quelqu’un branché sur facebook : temps de réaction très court. Administration partagée, diffuse, répartition du temps. Tous ceux qui ont les droits peuvent répondre directement : pas de contrôle, dans un flux donc peu de chance de dire vraiment des erreurs. .... Qu’est ce qui est mis sur les pages ? question principale. Il ne faut pas risquer d’avoir des pages mortes, question d’image. Outil de com très rapide. Ce qui est envoyé sur facebook renvoie les étudiants sur le blog. 1200 étudiants inscrits sur facebook.

BIB - "Extension Firefox" - Recherche Google (Moteur spécialisé Biblioblogs Fancophones)

Utile pour suivre les possibilités de personnaliser Firefox pour un usage en Bibliothèque. Recheeche dans lis Biblioblogs Français....