public marks

PUBLIC MARKS from camel with tags "développement durable" & électricité

16 July 2008 06:00

Embruns > autres sujets > la lumière de demain

by 2 others
La révolution domestique à venir, c’est la fin de l’éclairage à incandescence. Victime de l’évolution technologique, alliée à la nécessité d’économiser l’énergie, la vieille ampoule est condamnée. Même le législateur hâte sa disparition en interdisant sa commercialisation dans de nombreux pays [1]. Économique à produire, plutôt fiable, la lampe à incandescence souffre de son inefficacité : plus de 90% de l’énergie qu’elle consomme est restituée en chaleur au lieu de lumière. Elle est une meilleure source de chauffage que d’éclairage. Comme elle n’est généralement pas utilisée dans ce but (sauf dans certaines applications comme les couveuses par exemple), c’est 90 % à 95 % d’énergie perdue, un rendement inacceptable de nos jours. Dans un pays développé, suivant la latitude, l’habitat et le mode de vie, l’éclairage représente de 10 à 25 % de la consommation électrique d’un foyer. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, la moyenne est de 14 % en France. Un poste de dépense qui est non négligeable pour le particulier, et encore moins pour le tertiaire (bureaux et commerces où la gabegie de lumens règne) et les collectivités (éclairage public). Mais il n’est pas tout de constater que la lampe à incandescence est énergétiquement calamiteuse, encore faut-il disposer d’alternatives avant de la mettre au rencart après plus d’un siècle de bons et loyaux services. Il semble que ce temps soit venu.