public marks

PUBLIC MARKS with tags thanatorama & interview

2009

RFI - Historias en internet

by srcmax & 1 other

Multimedia entrevistó también a Alexandre Brachet, fundador de la agencia Upian, productora de web documentales, o documentales en internet, un género donde las historias son la clave.

WEB-DOCUMENTAIRE « Le blog du festival des 4 écrans

by srcmax (via)

Pour la première fois, le Festival européen des 4 Écrans récompensera les trois meilleurs web-films de 2008 et 2009. Parmi ces douze œuvres conçues spécifiquement pour Internet, neuf web-documentaires. Un genre encore en phase d’expérimentation, donc difficile à définir.

Le web-documentaire explose sur la toile sur 20minutes.fr

by srcmax (via)

Une évolution qu'Alexandre Brachet, d'Upian, a effectuée avec ses propres productions. «En 2002, avec “La Cité des mortes”, on essayait d'utiliser les contenus différents, vidéos, photos, cartographie. Puis dans “Thanatorama”, on a vraiment introduit l'interactivité, puisque l'internaute en est le héros… mort! Enfin, avec “Gaza/Sderot”, on a intégré graphisme et technologies à l'histoire, puisqu'il s'agissait de décrire les vies parallèles dans ces deux villes, avec par exemple une frontière entre deux écrans sur le site».

Upian développe actuellement «Canon City», un web-docu sur les prisons américaines «où, nouveau pas, on va insérer des contenus envoyés par les internautes, car je pense que le web-documentaire doit être une œuvre collective». Et, donc, en progrès.

SUNNY SIDE OF THE DOC L'époque est au webdoc - Charente-Maritime / Actualité / Grand La Rochelle - Jeudi 25 Juin 2009 - SUDOUEST.COM

by srcmax (via)
Autre pionnière de la création de webdocs, la société Upian exploite à fond toutes les nouvelles possibilités qu'offre Internet. Déjà remarquée avec « La Cité des morts » en 2005, qui traitait des assassinats de femmes à Ciudad Juárez au Mexique, elle présente cette année à La Rochelle « Gaza/Sderot », le récit de la vie quotidienne dans ces deux villes, situées de part et d'autre de la frontière israélo-palestinienne.

Web-documentaires : inventifs mais fragiles (interview) | :: Espritblog ::

by srcmax (via)

En France, le fait qu’une entreprise comme Upian soit à l’initiative de la plupart des wedocus ambitieux, n’est-il pas symptomatique du peu d’engouement des médias français, notamment la télévision, pour ce genre (Arte mise à part) ?

2008

SubmarineChannel.com

by srcmax & 1 other (via)
Alexandre Brachet is a Paris-based e-producer and director of experimental, cross-media production studio Upian. A luminary in the world multi-platform documentaries, he merges cutting-edge technology and traditional techniques to break new ground in made-for-broadband story-telling. We managed to corner him after an inspirational presentation at the very first edition of the International Documentary Film Festival's (IDFA) new Doclab program, for a vin rouge-infused chat about two of his latest projects: the much loved (and aforementioned) rich-media micro-doc series Gaza/Sderot (Life In Spite of Everything), and Thanatorama, an interactive Webdoc about what happens after you die.

2007

Votre avis sur le web-documentaire Thanatorama - Atelier des medias

by srcmax & 1 other
Écoutez l'interview d'Alexandre Brachet, producteur de Thanatorama

PUBLIC TAGS related to tag thanatorama

actualité +   flash festival +   le monde +   upian +   veille +  

Active users

srcmax
last mark : 14/12/2009 17:54