public marks

PUBLIC MARKS with tags presse & web

2011

W.I.P. (Work In Progress) » Information venue du Web, check!

by Monique

Comment être sûr qu’un témoignage, publié sur un réseau social, est authentique? Comment s’assurer qu’une image n’est pas un photomontage ou un vieux cliché ressorti des limbes? En glanant, sur le Web , des éléments pour couvrir l’actualité en temps réel, les journalistes doivent repérer les «fakes», ces faux (messages, photos, vidéos, comptes) qui cohabitent, en ligne, avec de vraies infos.

2010

Oui, les journalistes papier sont motivés par le web - Chouingmedia

by Monique
Dès qu'on leur parle d'autre chose que de course à la vitesse, qu'on leur explique l'intérêt des réseaux sociaux, qu'ils mesurent la puissance du journalisme de données, qu'ils vibrent à l'adrénaline du direct, ou qu'ils imaginent le plaisir à faire du web-documentaire, alors ils sont psychologiquement prêts à faire du web.

news web

by topdos
Newsweb est le 1er groupe média Internet sur la cible masculine. La société édite 5 sites grand public qui sont des carrefours d'audience incontournables. Avec près de 4 millions de visiteurs uniques par mois, la publicité est la première source de chiffre d’affaires de la société. La stratégie de Newsweb repose sur un savoir-faire éditorial reconnu et spécifique aux contraintes de l'information en temps réel sur les thématiques suivantes :

Kids News

by irols (via)
Parents don't worry - everything on this site is kid friendly! Even our ads are all kid/parent friendly. There will never be anything that will offend or harm your kids or your eyes :o)

Derek Powazek - What I Hope Apple Unleashes Tomorrow

by nhoizey
"Tomorrow, if the stars align, Apple could unleash a device that’s sexier than reading a magazine."

2009

Slate.fr

by philippej & 3 others

"L'ambition de devenir l'un des principaux lieux en France d'analyses et de débats dans les domaines politiques, économiques, technologiques et culturels."

Pour l'instant c'est un peu light, mais bon... faut voir venir.

2008

Lettre d’un blogueur socialiste à Nicolas Princen

by socialistes
Cher Nicolas Princen, Ton patron mieux que quiconque a compris le rôle et l’influence que pouvait avoir le web sur l’opinion. je me souviens alors membre - à ma maigre mesure - de la NetSquad (quel nom ridicule !) de Ségolène comment vos sbires arrivaient à la vitesse de la lumière sur nos blogs. Alors que nous baignions dans l’amateurisme le plus total, vous avez alors à l’UMP fait le choix d’utiliser des sociétés commerciales. Pourtant, tu le sais, nous sommes majoritaires en terme de force d’opinion sur le Web. Cela a été constitutif du vote des jeunes en faveur de notre candidate. Maintenant, ton patron s’inquiète lorsqu’il voit que les personnes âgées quittent leur télévision où il parade sur la chaîne de son pote Martin pour rejoindre cette contrée sauvage qui dénonce les frasques d’un homme tout à fait ordinaire. Le recul de la presse et des médias traditionnels change la donne à très grande vitesse. Ton boulot va être de repérer et de contre-carrer tous ces faiseurs d’opinion majoritairement de gauche. Sans doute, mettras-tu tout ton savoir technique et notamment ce que tu connais du référencement au service de ton patron. Remarque… tu n’auras pas de mal. Nous baignons dans l’amateurisme le plus total au Parti Socialiste, infoutus que nous sommes de nous entendre sur le fait, tout simplement, de booster nos sites. Tu peux compter sur nous pour dormir tranquille. Nos hiérarques socialistes ne comprennent rien au changement profond des comportements en terme d’information. Ils lisent le Monde. Evidemment, j’ai bien compris que ton rôle n’était pas de rétablir la censure. Certains ne te prennent même pas au sérieux. Pour le professionnel de l’Internet que je suis, je crois savoir où vous voulez aller et vous avez raison de laisser tous ces pignoufs s’amuser du fait du Prince. C’est vrai qu’ils sont risibles. Mais, si par inadvertance, l’UMP était amené à repasser en 2012, vous pourrez boire à leur santé. A moins que vous ne l’ayez déjà fait ! Tu vois, notre problème chez nous, c’est de ne pas faire confiance à des gens nouveaux qui peuvent parfois sentir les choses. Un responsable de l’insertion me disait récemment que la différence entre la gauche et la droite était que les gens de droite lui faisaient confiance. Ton patron te fait confiance. A la fois, ce qui est vrai est que nous n’avons pas de patron. Juste de petits seigneurs locaux qui obéissent en vassaux à de plus grands petits seigneurs ! Mon cher Nicolas, tu as un très grand avenir devant toi. Souhaite bien le bonjour de ma part à ton patron pour le féliciter.

2007

L’Espiegle :::

by irols (via)
Classes-presse : Les élèves vivent une semaine comme de vrais reporters. Classes-internet : Une semaine pour que les élèves connaissent mieux internet et réalisent un web-magazine Ateliers du journal : Pour apprendre à s’exprimer par l’écrit, pour trouver sa place dans son environnement Séjours jeunes reporters : Pendant les vacances, les 11-17 ans voient le monde en reporters 8/18, l’agence : Nous vous aidons à communiquer avec les jeunes, nous les aidons à communiquer

Livres Hebdo cyberactualité du livre

by zagtag
l'encre électronique, la numérisation des fonds, Google or not Google, l'e-marketing appliqué au livre, la vente en ligne,

Active users

Monique
last mark : 26/08/2011 11:36

Pitoune
last mark : 08/04/2011 10:00

HK
last mark : 11/05/2010 17:59

topdos
last mark : 30/04/2010 15:42

irols
last mark : 16/04/2010 19:22

nhoizey
last mark : 27/01/2010 12:31

philippej
last mark : 10/02/2009 21:07

zagtag
last mark : 24/03/2008 18:50

socialistes
last mark : 23/03/2008 04:56

dpansu
last mark : 04/07/2007 16:25