public marks

PUBLIC MARKS with tags interview & upian

This year

Le StoryCode Dix: Questions pour Upian

by srcmax (via)
Fondée en 1998, Upian est un studio interactif et une société de production multimédia réputée pour ses webdocumentaires, primés à de nombreuses reprises - parmi lesquels Alma, une enfant de la violence, Prison Valley et Génération Quoi? Les 3 producteurs d'Upian - Margaux Missika, Alexandre Brachet et Gregory Trowbridge - nous livrent leurs secrets de fabrication et la manière dont ils développent leurs projets.

Ten Questions for Alexandre Brachet, Margaux Missika and Gregory Trowbridge of Upian | POV Blog | PBS

by srcmax
Established in 1998, Upian is a design studio and interactive production company known for its award winning projects including Alma: A Tale of Violence, Prison Valley, and Generation Quoi? For this interview three of Upian’s producers — Alexandre Brachet, Margaux Missika and Gregory Trowbridge — take us behind the screens as they describe their process and the development of their projects.

2013

Web et télévision, deux écritures en partage

by srcmax (via)
Ecrivain, Dan Franck est aussi scénariste pour le cinéma et la télévision. Alexandre Brachet est producteur, fondateur de Upian, une société spécialisée dans le webdocumentaire. De l'écriture aux modes de narration ou de diffusion, rencontre à la croisée de deux mondes voués à s'unir.

État des lieux du webdocumentaire - FRANCE 24

by srcmax & 1 other
En une dizaine d’années, le webdocumentaire a acquis ses lettres de noblesse. Il a aujourd’hui ses prix, ses festivals internationaux, ses références incontournables et ses clubs d’aficionados. Mais au-delà du cercle des professionnels et autres initiés, où en est vraiment le webdoc ? A-t-il trouvé ses marques… et son public ?

2010

designers interactifs - Magazine - Interviews - Interview d’Alexandre Brachet, Upian

by srcmax

Alexandre Brachet, fondateur du studio Upian, a répondu à quelques questions sur son positionnement, les inspirations, le savoir-faire inédit développé par son équipe autour de l’écriture et la production de webdocumentaires et de sites médias.

Le webdocumentaire #1 « ZMÂLA

by srcmax

Entretien avec Alexandre Brachet, fondateur d’Upian (www.upian.com), maison de production plurimédia.

Propos recueillis par Éric Karsenty, Paris le 27 mai 2010.

Gay on line | Public Sénat VOD

by srcmax
La communauté homosexuelle s'affirme sur le Net. Si le Web donne aux homos le moyen d'échanger et de lutter contre les préjugés...Les tabous et les clichés ont cependant la vie dure comme en témoigne la censure de la Pub pour le magazine Têtu...où le dernier rapport de SOS homophie qui montre que le Net est également le réceptacle des injures les plus dures. www.tetu.fr - www.yagg.com Portrait d'Alexandre Brachet, fondateur de l'agence Upian et webproducteur de "Prison Valley". www.upian.com - http://prisonvalley.arte.tv

Le webdocu master Alexandre Brachet - Nouvelles technos - Télérama.fr

by srcmax & 2 others

“Gaza/Sderot”, “La Cité des mortes”, “Prison Valley”… L'agence Upian, fondée en 1998 par le pionnier Alexandre Brachet, se fait une réputation avec des webdocumentaires ambitieux et engagés. Formes inédites, design irréprochable au service du sens et passion du travail bien fait devraient faire école sur la Toile.

2009

RFI - Historias en internet

by srcmax & 1 other

Multimedia entrevistó también a Alexandre Brachet, fundador de la agencia Upian, productora de web documentales, o documentales en internet, un género donde las historias son la clave.

Le web-documentaire explose sur la toile sur 20minutes.fr

by srcmax (via)

Une évolution qu'Alexandre Brachet, d'Upian, a effectuée avec ses propres productions. «En 2002, avec “La Cité des mortes”, on essayait d'utiliser les contenus différents, vidéos, photos, cartographie. Puis dans “Thanatorama”, on a vraiment introduit l'interactivité, puisque l'internaute en est le héros… mort! Enfin, avec “Gaza/Sderot”, on a intégré graphisme et technologies à l'histoire, puisqu'il s'agissait de décrire les vies parallèles dans ces deux villes, avec par exemple une frontière entre deux écrans sur le site».

Upian développe actuellement «Canon City», un web-docu sur les prisons américaines «où, nouveau pas, on va insérer des contenus envoyés par les internautes, car je pense que le web-documentaire doit être une œuvre collective». Et, donc, en progrès.

SUNNY SIDE OF THE DOC L'époque est au webdoc - Charente-Maritime / Actualité / Grand La Rochelle - Jeudi 25 Juin 2009 - SUDOUEST.COM

by srcmax (via)
Autre pionnière de la création de webdocs, la société Upian exploite à fond toutes les nouvelles possibilités qu'offre Internet. Déjà remarquée avec « La Cité des morts » en 2005, qui traitait des assassinats de femmes à Ciudad Juárez au Mexique, elle présente cette année à La Rochelle « Gaza/Sderot », le récit de la vie quotidienne dans ces deux villes, situées de part et d'autre de la frontière israélo-palestinienne.

"Le Buzz" : les web-séries ont (enfin) la cote ! - LCI est @ vous / Le Buzz / Zap Net

by srcmax

Les web-séries ne sont plus risibles ! Elles trouvent désormais des financements, des acteurs et producteurs compétents...

Emmanuel Schwartzenberg, producteur des "Brèves de Marseille", et Alexandre Brachet, d'Upian, étaient sur le plateau du "Buzz"...

Web-documentaires : inventifs mais fragiles (interview) | :: Espritblog ::

by srcmax (via)

En France, le fait qu’une entreprise comme Upian soit à l’initiative de la plupart des wedocus ambitieux, n’est-il pas symptomatique du peu d’engouement des médias français, notamment la télévision, pour ce genre (Arte mise à part) ?

BondyBlog

by srcmax & 1 other

Ça dépend des boîtes. Moi je pense qu’aujourd’hui, il est hyper important que des boîtes comme la nôtre soient visibles par des lycéens. Il faut que des jeunes en première aient les moyens de choisir leur orientation en sachant ce qu’est une société. J’aime bien l’idée de montrer à des jeunes d’où qu’ils soient, comment cela fonctionne chez nous. Ce genre de projet représente pour nous une liberté, une vraie bouffé d’air. Il n’y pas de contrainte psychologique, ni d’enjeux commerciaux comme les commandes. Sur « Vues Migratoires », on a essayé d’aiguillier les élèves afin qu’ils innovent dans le récit multimédia. Mais le plus intéressant de tout ça, c’est l’humain. Monter un projet comme celui-là permet de communiquer avec des jeunes, et ça te sors de ton univers classique. Même si, à Upian, nous faisons beaucoup de choses décalées : ouvrir une galerie d’art et des documentaires...

2008

BondyBlog

by srcmax & 1 other
Quand elle veut, la toile peut. Prenez Arte, par exemple. Certes, je viens de faire la sieste devant un de leurs reportages sur la fabrication des violons – chiant comme les pierres du bled –, mais le site Gaza Sderot qu’il patronne, ça, c’est du grand art ! L’idée est simple : un documentaire en forme de petits films, tournés au jour le jour à Gaza et dans la ville israélienne la plus proche, Sderot, distante d’un kilomètre.

Active users

srcmax
last mark : 30/09/2014 08:00

François Hodierne
last mark : 29/05/2013 06:57

topdos
last mark : 20/10/2008 20:24