public marks

PUBLIC MARKS with tag i18n

January 2007

Folksonomie - Wikipédia

by pvergain & 1 other
Une folksonomie est un néologisme désignant un système de classification collaborative décentralisée spontanée. Le concept étant récent, sa francisation n'est pas encore stabilisée, bien que le grand dictionnaire terminologique l'ait ajouté à sa base de données [1]. Le terme folksonomie est une adaptation française de l'anglais folksonomy, combinaison des mots folk (le peuple, les gens) et de taxonomy (la taxinomie). Certains auteurs utilisent à la place les termes potonomie ou peuplonomie. À l'inverse des systèmes hiérarchiques de classification, les contributeurs d'une folksonomie ne sont pas contraints à une terminologie prédéfinie mais peuvent adopter les termes qu'ils souhaitent pour classifier leurs ressources. Ces termes sont souvent appelés mots-clés ou tags ou, en français, étiquettes. L'intérêt des folksonomies est lié à l'effet communautaire : pour une ressource donnée sa classification est l'union des classifications de cette ressource par les différents contributeurs. Ainsi, partant d'une ressource, et suivant de proche en proche les terminologies des autres contributeurs il est possible d'explorer et de découvrir des ressources connexes. Le concept de folksonomie est considéré comme faisant partie intégrante du Web 2.0. Sommaire [masquer] * 1 Description * 2 Sites qui utilisent la folksonomie * 3 Voir aussi o 3.1 Liens externes * 4 Notes Description [modifier] Par exemple, le site Flickr permet le stockage massif des photos, accessibles par défaut à tout le monde. Le classement se fait non par un répertoire mais en affectant un ou plusieurs mots-clés à la photo. Avec les mots-clés, les membres peuvent partager des photos sur le même thème et créer une sorte de communauté d'échange. Par ailleurs, chaque membre peut laisser des commentaires accessibles à tous sur chaque photo. L'ensemble des mots-clés d'une personne peut être visualisé par des nuages de mots clefs. Ce concept permet un survol de l'ensemble des intérêts d'une personne ou même d'un groupe. Pour augmenter ce sentiment de partage, les membres peuvent diffuser leurs photos sous une des licences Creative Commons, les rendant ainsi réutilisables (si la licence le permet) dans des projets de production numérique comme un site web.

Glossaire informatique anglais-français

by pvergain & 3 others
Le glossaire inter-projet a été créé en commun par l'association Traduc.org, l'Équipe francophone d'OpenOffice.org, le Groupe de travail de traduction de GNOME en Français et le projet KDE en français. L'évolution de ce glossaire, ainsi que son contenu sont discutés sur la liste glossaire CHEZ traduc POINT org. L'utilisation du glossaire permet d'avoir une traduction homogène. Faites cependant attention à bien prendre en compte le contexte de la traduction et à ne pas appliquer bêtement les traductions indiquées dans ce document. Autres sources et références * Office de la langue française : France - Belgique - Québec - Suisse * Dictionnaire français-anglais : Grand dictionnaire terminologique * Français : Dictionnaire de l'Académie - Grammaire - Synonymes * Anglais : Merriam & Webster * Glossaires informatique et Internet : Jargon - RETIF - Ministère de la culture - NetGlos

Website Localizations and Multi-language Support

by clochix
Some techniques of using custom language "packs" and language markers in database to provide automatic different translations of the website.

December 2006

XLIFF 1.1 Specification

by fredbird
This document defines the XML Localization Interchange File Format (XLIFF). The purpose of this vocabulary is to store localizable data and carry it from one step of the localization process to the other, while allowing interoperability between tools.

November 2006

Cucumis - Service de traduction gratuit en ligne

by mbertier & 5 others
Cucumis est un site où vous pouvez soumettre des textes qui seront traduits par la communauté.

October 2006

September 2006

I18n Flock - Flock Community

by fredbird
On planet Earth live 6.5 billion people, speaking at least 105 official languages (while in fact there are around 39,491 languages and dialects used by humans). A quick look at a world population density map, or a distribution of world population graph makes it very clear that the default language of software is not the default language of humans.

August 2006

July 2006

June 2006

Globalization Support

by mbertier
Globalization Support allows customers to run Oracle products throughout the world simultaneously while presenting content in the users' native language and locale preferences. Perhaps more importantly, Globalization Support enables customers to develop their own multilingual applications and software products using the Oracle technology stack including the Globalization Development

PUBLIC TAGS related to tag i18n

asia +   blogmarks.net +   browser +   delicious +   dev +   development +   flickr +   gettext +   gpl +   howto +   internationalization +   iso +   issues +   japanese +   java +   l10n +   language +   linux +   locale +   localization +   m17n +   mysql +   éditeur ressources +   osx +   php +   plugin +   popularité +   programming +   rails +   rss +   ruby +   smarty +   software +   tags +   taxonomy +   tips +   tomcat +   tools +   trackback +   translation +   turbogears +   tutorial +   unicode +   unix +   utf-8 +   vim +   web +   windows +   wordpress +   yahoo +