public marks

PUBLIC MARKS from srcmax with tags hadopi & xss

23 July 2009 10:15

Carrefour, client d'Extelia, victime collatérale de l'Hadopi - Numerama

by 1 other

Il ne fait pas bon être prestataire autour de l'Hadopi. L'hébergeur du site de propagande du ministère de la culture s'en souvient encore. La société Extelia, filiale de la Poste choisie par le ministère de la Culture pour mettre en oeuvre la gestion des avertissements et sanctions de l'Hadopi, fait le bonheur des hackers en herbe. Elle a dû ajouter en urgence quelques rustines à son site Internet mercredi, après que des failles de sécurité ont été dévoilées qui permettaient d'accéder notamment au fichier d'abonnés de la newsletter d'Extelia ou de modifier ses pages. Des failles particulièrement risibles lorsque l'on sait que l'Hadopi devra sanctionner les abonnés à Internet qui ne sécurisent pas suffisamment bien leur accès à Internet. Ou effrayantes lorsque l'on voit que la société gère aussi des services de vote électronique.