public marks

PUBLIC MARKS from sbrothier with tag upian

April 2010

"Prison Valley", plongée interactive dans l'industrie carcérale américaine - Internet - la-Croix.com

1 comment
Après avoir lancé une plate-forme dédiée aux webdocumentaires, nouveau format multimédia prometteur, le site d'Arte propose "Prison Valley", une enquête approfondie sur le système pénitentiaire aux Etats-Unis

Link - Estadao.com.br - Prison Valley

by 1 other
Quer experimentar um SENHOR documentário multimídia? Elaborado pela dupla francesa David Dufresne e Philippe Brault, Prison Valley trata do sistema carcerário no Colorado, EUA. Quanto custou? Um ano e meio de trabalho e US$ 308 mil, de acordo com o AFP-MediaWatch.

Prison Valley, ‘Prison-nomics’ in Cañon City, Colorado (web-documentary) « Yannig Roth

It’s exam period at UWF and I am studying my various courses : Marketing Strategy, Information Sources for Business Decisions, International Business and Current Social Problems. In the course material of the two last ones, I read content that made me want to watch that documentary I had heard about a couple of times now : Prison Valley. While we extensivelly discusses the crime issue in our Current Social Problems-class, the part of our International Business-class about privatization of public services as a way of achieving growth in global service industries (like prison management) pushed me to type http://prisonvalley.arte.tv/ into my browser. Here’s what it’s about… and what I think about it.

Innovative Interactivity (II) | Multimedia Must-See: Prison Valley

by 1 other
Stop what you are doing. Seriously. I don’t think I’ve been this excited about a multimedia project since I came across the interactive documentary “Journey to the end of coal.” Now, you are going to have to dedicate quality time with “Prison Valley” – don’t just click on it to take a peek before quickly getting distracted by your email or RSS reader.

5 jours à la une: enfermé à «Prison Valley» - Libération

Cette semaine, une édition spéciale, avec le journaliste indépendant David Dufresne, coauteur du webdocumentaire Prison Valley dont Libération est partenaire. Il raconte son reportage publié dans Libération de samedi 17 avril. Et explique un an et demi de travail sur le projet Prison Valley.

Prison Valley : derrière le buzz, l'histoire d'un webdocumentaire | Rue89

by 1 other
Il nous entraîne dans l'industrie de la prison dans une ville du Colorado. Genèse, budget, fabrication : décryptage de Prison Valley.

Webdocu : Cañon City, la ville prison : LesInrocks.com

by 1 other
Dans le Colorado, une ville entière vit de l’industrie pénitenciaire. Matons, cuisiniers, jardiniers, psychologues, tous travaillent dans les treize prisons de la vallée. Deux reporters ont capté dans un webdocu interactif cette obsession carcérale.

Webdocumentaire "Prison Valley" : un nouveau journalisme est déjà là - AFP-MediaWatch

"Slow Journalism", format long, entretiens fouillés, narration riche, multimédia et interactive, enquête courageuse, captivante et informative: "Prison Valley", le nouveau webdocumentaire d'Arte et d'Upian, disponible aujourd'hui sur le Net, offre des pistes prometteuses pour le journalisme de demain, celui qu'il faut aider, défendre et promouvoir.

REGARDS SUR LE NUMERIQUE : Blog - Prison Valley : quelques éléments pour décrypter un webdocumentaire record. RSLNmag est édité par Microsoft et se consacre à l’analyse et au décryptage du monde numérique.

Souvenez-vous : il y a quelques mois, à l'occasion du Festival des quatre écrans, nous nous étions assez longuement arrêtés sur la thématique du webdocumentaire. A la toute fin de notre tour d'horizon, nous évoquions un projet en cours d'élaboration, baptisé Prison Valley. Celui-ci est visionnable en ligne depuis mercredi soir : nous vous proposons quelques éléments de making-of autour de ce projet, au budget a priori record pour ce nouveau format.

Prison Valley : carnet d'exploration #2 | FABRIQU@BLOG

Premières sessions de tests (3) et premières pistes de réflexion. Je vais revenir sur l’une des rares réactions négatives qui s’est exprimée dès hier sur Twitter (il en a eu quelques autres aujourd’hui), celle de @fuckthemods (« c’est chiant je préfèrerais regarder le docu sans tout le tralala autour … »)qui fait écho à la réaction de l’un de nos « cobayes »

Prison Valley : carnet d'exploration | FABRIQU@BLOG

Ça n’a pas été sans mal, mais moi aussi j’ai pris une chambre au Riviera Motel (info immédiatement relayée par un tweet pour les visiteurs qui auraient choisi l’option twitter connect pour s’inscrire… jusqu’à ce que l’équipe de développement y mette bon ordre

Interview de David Dufresne à propos du webdocumentaire “Prison Valley” « Foire aux Liens, le Blog

Suite à la mise en ligne de Prison Valley, j’avais rédigé un article à ce propos. Sans trop y croire, j’ai contacté David Dufresne pour répondre à quelques questions rédigées rapidement, et tardivement, vers 4h30 du matin…

Culture - Le Point - WEBDOCUMENTAIRE "Prison Valley", un road-movie sur l'enfer carcéral américain

Diffusé sur Internet depuis mercredi 21 avril à minuit, le webdocumentaire attire les foules. En 24 heures, on comptait plus de 50.000 sessions, soit 50.000 internautes inscrits.

France Inter > Prison Valley

Ce webdocumentaire écrit et réalisé par le journaliste David Dufresne et le photographe Philippe Brault est un road-movie interactif d'un genre inédit, une plongée dans l'industrie carcérale américaine.

Pénétrez dans les coulisses de “Prison Valley” - Le fil télévision - Télérama.fr

David Dufresne reçoit avec un large sourire… crispé. « Ah, bonjour, ça tombe mal, il faut absolument qu'on finisse ça, il va falloir attendre un peu. Et je n’aurai qu’une demi-heure à vous accorder. » Finalement, la discussion, agrémentée d’une démonstration, démarrera immédiatement pour durer presque deux heures, les deux compères s’étant arrachés au peaufinage de leurs « neuf versions » : trois langues (anglais, français, allemand) multipliées par trois définitions (haute, moyenne et basse) pour s’adapter aux divers supports.

"Prison Valley", un webdocu sur l'industrie carcérale américaine - LeMonde.fr

by 1 other

C'était probablement le webdocumentaire le plus attendu de cette année tant sa sortie a été préparée avec soin et le buzz savamment entretenu. Tous les ingrédients étaient là : une ville effarante, un genre naissant – le webdocumentaire – et un travail journalistique et photographique de qualité. Dix-huit mois de travail ont été nécessaires au journaliste David Dufresne et au photographe Philippe Brault pour mener à bien ce "road-movie participatif" dans l'industrie de la prison. Il est produit par Upian et diffusé par Arte.tv.

"Prison Valley": analyse d'un chef d'oeuvre - Vox

by 1 other
Produit par Arte, le studio Upian et le Centre National du Cinéma, le webdocumentaire Prison Valley représente à ce jour l’horizon indépassable du rich media journalistique.

Prison Valley, son interface, sa temporalité

Ce qui est particulièrement éprouvé dans Prison Valley, ce ne sont pas uniquement son écriture, son traitement rich-media ou son interface, c’est la construction particulière de l’expérience temporelle qu’elle propose, c’est-à-dire son parcours de navigation. C’est aussi, dans l’ordonnancement du récit, son architecture de l’information, appuyée par les métaphores spatiales — le motel, la route, la cartographie — autant d’indices dotés d’une « dimension référentielle », diraient les linguistes. La réflexion développée sur les relations structurelles qu’entretiennent les unités de contenus à l’intérieur du webdocumentaire donne à mon sens à Prison Valley un statut à part, à opposer aux autres productions du genre, dotés d’une construction souvent moins sophistiquée.

March 2010

Têtu pas assez sérieux pour être LE site de l'année? : LesInrocks.com

Arrivé en tête lors du vote pour élire le meilleur site de l'année du syndicat de la presse magazine, Têtu sera finalement déclaré ex-aequo avec Télérama, certains membres du jury ne l'estimant pas assez sérieux à leur goût.

January 2010

Arte webexplore l'Afrique - 20minutes.fr

by 1 other
MEDIAS - Le site arte.tv propose depuis cette semaine une série de documentaires interactifs sur l'Afrique, avant de lancer son portail de web-docs le 22 février prochain...

December 2009

RFI - Historias en internet

by 1 other
Multimedia entrevistó también a Alexandre Brachet, fundador de la agencia Upian, productora de web documentales, o documentales en internet, un género donde las historias son la clave.

November 2009

Les nouveaux défis de l'agence Capa - LeMonde.fr

Quoi de commun entre "Le journal du hard" et "Les infiltrés" ? Quel lien entre des reportages d'"Envoyé spécial" et "Braquo", la dernière série policière de Canal+ ? Entre "Global mag", le rendez-vous d'Arte sur l'environnement, et "L'effet papillon", le magazine international de Canal+ ? Une même volonté en forme de slogan : "Raconter le monde à hauteur d'homme... avec un pas de côté". Et une même entreprise, Capa, qui produit des centaines d'heures par an de reportages, documentaires ou fictions pour les chaînes de télévision, publiques ou privées (l'agence revendique 150 heures de programmes vendus aux chaines en 2009, 200 prévus en 2010).

October 2009

La stratégie web d'Arte sur 20minutes.fr

by 1 other
Arte prend le train de la révolution numérique. Consciente du bouleversement généré par Internet, la chaîne franco-allemande propose aujourd’hui une stratégie web axée sur différents fronts. Explications.

Arte, à la mode impressionniste - Le fil télévision - Télérama.fr

C'est la fin de l'été et comme chaque année, l'heure des traditionnelles “conf' de rentrée télé” a sonné. Nouvelles émissions, séries à ne pas manquer… Au cours des prochains jours, Télérama.fr vous dira tout sur ce que vous verrez cette saison à l'écran. Arte ouvrait ce matin le bal, et elle avait visiblement bien étudié son coup en choisissant de prendre la parole au musée d'Orsay, le temple des impressionnistes, pour présenter une grille des programmes qui évolue vraiment par petites touches…

Pour sa rentrée, Arte a encore fait la folle sur 20minutes.fr

Arte, c'est fou. En cette rentrée, la chaîne culturelle est plus que jamais soucieuse d'ébouriffer son image et de rajeunir son public. « Internet est une première piste et nous allons travailler les formats, risquer ce que les grandes chaînes ne peuvent pas proposer », annonçait hier le président Gottfried Langenstein. Place donc aux séries, aux Web-séries et à l'ambitieuse dinguerie.