public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tags politique & élection

04 April 2007

Le TGV bat le record du monde et hisse le drapeau que Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy se disputent pesamment - Le Blog de Noel Basile

À part Laure Manaudou et ses médailles qui se ramassent à la pelle, les occasions se font rares ce derniers temps de pousser des cocoricos, sains et stimulants, sur la scène internationale. La prouesse technologique des ingénieurs français qui ont permis hier au TGV de pulvériser le record du monde de vitesse sur rail avec une pointe à 574,8 km/h est d'autant plus appréciable qu'elle intervient dans un contexte de fierté nationale en berne à tel point que Ségolène Royal, pour faire la nique à Nicolas Sarkozy, n'a trouvé le moyen de la redresser qu'en intimant l'ordre à chacun de planter un drapeau sur son balcon. Paroles de campagne électorale alors que l'essentiel est ailleurs. La politique associant le soucis de l'Etat d'assurer le maillage du territoire aux intérêts financiers des entreprises privés, le modèle français en quelque sorte, a permis au TGV de crever les écrans de télévision, d'Est en Ouest, et de se placer en pole position dans la concurrence pour la conquête de nouveaux marchés. Pendant que la campagne présidentielle vole au ras des pâquerettes, le TGV décolle. Faut-il plus de drapeau à la France ou davantage de chercheurs et d'ingénieurs? So

25 March 2007

Hillary 1984, la vidéo et le poids d'internet dans les campagnes électorales - Le Blog de Noel Basile

Personne, aucune étude sérieuse n'a pour l'instant mesurer l'impact réel de l'internet dans les batailles électorales. Tout ce que l'on sait, c'est qu'en France tout comme aux Etats-Unis les états-majors politiques prennent ce nouveau champ de communication, incontrôlé et incontrôlable, très au sérieux et lui dédient des bataillons d'experts avec autant d'attaquants que de défenseurs. L'étrange dans l'affaire est de constater que les candidates restent les principales victimes de cette nouvelle forme de propagande politique par écran d'ordinateur interposé. En France, on a encore en mémoire la vidéo clandestine qui montrait Ségolène Royal lors d'une réunion restreinte critiquant les enseignants et la tempête qu'elle avait soulevée, très opportunément, pendant les primaires socialistes. Aujourd'hui, c'est Hillary Clinton qui fait les frais des YouTube et autre DailyMotion. Une fausse publicité baptisée «Hillary 1984» fait des ravages actuellement là-bas -elle a été déjà vue plus de 10 millions de fois- dans laquelle l'ex-première dame des Etats-Unis et actuelle candidate à la candidature Démocrate est représentée sous les traits d'une femme despotique tout droit sortie du célèbre roman d