public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tags justice & france

March 2007

Des défenseurs du français et de la francophonie attaquent en justice le maire de Tokyo - Le Blog de Noel Basile

La France a une excellente image au Japon, Jean Reno qui y a fait une carrière dans la publicité peut en témoigner. Pourtant, certains Japonais voient d'un mauvais oeil ceux qui parlent le français, pas dans la pub mais à l'université C'est David contre Goliath, le combat d'une une poignée de francophones bien déterminés qui ne lâchent pas le maire de Tokyo depuis qu'il a déclaré, il y a plus de deux ans, son mépris pour la langue française. Cette semaine, les 74 plaignants, coriaces et mécontents comme au premier jour, ont saisi de nouveau la justice, nous apprend le Japan Times, pour obtenir excuses et réparations alors que leur démarche initiale a failli se perdre dans les dédales des tribunaux japonais. Shintaro Ishihara, premier magistrat de la capitale nippone, est fâché avec la langue française car il ne comprend pas, principalement, son mode de désigner les décimales au dessus de soixante. A soixante-dix, il voit rouge et arrivé à quatre-vingt-dix, lui qui préfère les nonante de nos voisins suisses et belges, il dégaine une phrase assassine comme lors de l'inauguration d'un établissement universitaire à Tokyo en 2004: "Le français étant une langue ina

February 2007

Etre traité de «frenchy» n'est pas une insulte, selon la justice américaine - Le Blog de Noel Basile

Le verdict intéressera tous les Français vivant aux Etats-Unis même si, en attendant, il risque de coûter cher, très cher, à Gérard Lales. En effet, un tribunal de Honolulu, capitale de Hawaii, la cinquantième étoile depuis 1959 du drapeau américain, a décidé cette semaine que se faire appeler «frenchy» ne peut être considéré comme une injure; ils ont classé le vocable dans la catégorie des sobriquets inoffensifs.

August 2006

La blague du '' j'ai une bombe dans ma valise '' ne fait rire personne - Noel Basile

La blague du '' j'ai une bombe dans ma valise '' ne fait rire personne Pétard mouillé La fausse alerte à la bombe est un délit pas une plaisanterie. Des touristes français au Canada le paient cher pour pouvoir en parler Quelle mouche donc pique ces touristes français au moment de débarquer au Canada? Pour une raison mystérieuse, ils s'obstinent à faire la blague du ''j'ai une bombe dans ma valise'' aux douaniers qui contrôlent passeports et bagages à leur descente d’avion. Systématiquement, ils passent la nuit au poste pour comparaître le lendemain devant un juge et payer une forte amende assortie parfois d’une inscription au casier judiciaire canadien; ce qui n’est pas de nature à faciliter leur entrée dans le pays de l'érable s’ils comptent y revenir un jour. Le journal québécois Le Soleil tient le décompte. Pas moins de six Français ont joué aux mauvais plaisantins depuis le mois de février. Le dernier sketch stupide remonte à vendredi (4 août) et concerne, après la gaffe, au début de l’été, d’un paisible retraité lorrain originaire de La Bresse dans les Vosges, une jeune femme de 27 ans dont l’identité et la photo en pleurs s’étalent dans le quotidien francophone. Elle doit, comme tous ses prédécesseurs à la rubrique ''j'ai un bombe dans ma valise'', répondre devant la justice canadienne du chef d’accusation de "méfait", passible d’une amende allant de 500 à 3000 dollars canadiens (350 à 2100 €). Cela suffira-t-il pour dissuader les Français en visite chez nos cousins d’Amérique de faire les patauds? Pas si sûr, car la série guignolesque reçoit peu d’écho de côté-ci de l'Atlantique. Le phénomène reste, en tout cas, inexplicable. Il faudra que sociologues et psychologues s'y penchent tôt ou tard pour nous éviter les quolibets et permettre aux voyageurs d'entamer dans de meilleures conditions leur séjour en Amérique du nord. Après huit heures de vol et quelques verres consommés à bord, ils sont soûls, sans doute, à l'arrivée… Ce n'est pas une bonne raison pour dégriser au poste. Lire également sur le thème du voyage Valise et crème