public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tags funny & france

03 April 2007

Les jardins trop bien entretenus sont nocifs pour la nature - Le Blog de Noel Basile

La manie des Anglais de maintenir impeccablement leur pelouse est dénoncée par les écologistes bretons qui se battent pour préserver la biodiversité Il faut des-angliciser nos jardins. C'est par ce barbarisme que le Telegraph résume ce matin le combat de Vivarmor, une association écologiste bretonne, pour convaincre les Français de laisser pousser quelques herbes folles dans leurs jardins et les rendre moins proprets que les Britanniques s'esbignent à le faire tous les week-ends et jours fériés. Il en va, selon les promoteurs de cette campagne lancée depuis trois ans, de la survie de plusieurs espèces comme les abeilles ou les papillons. «Malheureusement, les dix dernières années ont vu des centaines de propriétaires de maison suivre l'exemple des Anglais», s'inquiète de son côté Henri Delbard. Le président de la Société Nationale d'Horticulture de France explique au Télégraph que «le jardinage est devenu à la mode mais l'environnement paye l'addition». Le journal est allé interroger aussi des élus locaux qui «rejettent le modèle anglais de garder la pelouse impeccable» à l'exemple de ce qui se passe à Trégueux, près de Saint-Brieuc, où l'adjoint au maire Alain Jouan défend la décision

20 March 2007

Des défenseurs du français et de la francophonie attaquent en justice le maire de Tokyo - Le Blog de Noel Basile

La France a une excellente image au Japon, Jean Reno qui y a fait une carrière dans la publicité peut en témoigner. Pourtant, certains Japonais voient d'un mauvais oeil ceux qui parlent le français, pas dans la pub mais à l'université C'est David contre Goliath, le combat d'une une poignée de francophones bien déterminés qui ne lâchent pas le maire de Tokyo depuis qu'il a déclaré, il y a plus de deux ans, son mépris pour la langue française. Cette semaine, les 74 plaignants, coriaces et mécontents comme au premier jour, ont saisi de nouveau la justice, nous apprend le Japan Times, pour obtenir excuses et réparations alors que leur démarche initiale a failli se perdre dans les dédales des tribunaux japonais. Shintaro Ishihara, premier magistrat de la capitale nippone, est fâché avec la langue française car il ne comprend pas, principalement, son mode de désigner les décimales au dessus de soixante. A soixante-dix, il voit rouge et arrivé à quatre-vingt-dix, lui qui préfère les nonante de nos voisins suisses et belges, il dégaine une phrase assassine comme lors de l'inauguration d'un établissement universitaire à Tokyo en 2004: "Le français étant une langue ina