public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tags beyrouth & etats-unis

07 February 2007

CNN soulève l'affaire d'un député irakien impliqué dans des attentats contre la France et les Etats-Unis - Le Blog de Noel Basile

Un homme condamné à mort au Koweit dans le cadre du procès sur le double attentat perpétré en décembre 1983 contres les représentations diplomatiques française et américaine à Koweït City fait partie de la majorité parlementaire qui soutient le gouvernement irakien actuel. L'information a été divulguée hier par CNN qui a interrogé Nouri El-Maliki sur ce sujet embarrassant; pour le premier ministre irakien "le parlement ne doit pas être un abri pour les hors-la-loi ni les gens recherchés" remettant toutefois aux députés eux-mêmes la responsabilité des mesures à prendre dans cette affaire.

12 January 2007

Le livre phare de Naguib Mahfouz est publié pour la première fois en Egypte - Le Blog de Noel Basile

Ce n'est pas une révolution mais presque au Caire, en tout cas, une victoire d'outre-tombe pour Naguib Mahfouz, l'écrivain égyptien et Prix Nobel de littérature, mort le 30 août dernier. Son livre phare, «Awlâd hâratinâ», écrit en 1959 et traduit en français dans les années 90 sous le titre «Les Fils de la médina» vient d'être publié et distribué pour la première fois en Egypte. Le roman allégorique raconte l'histoire d'un père et de ses fils symbolisant dieu et ses prophètes, thème qui avait valu à l'auteur prolifique qui ne quitta jamais son Caire ni ses rues populaires l'inimité des milieux religieux rigoristes. (Touche pas à Dieu et à ses prohètes). L'œuvre sortie en feuilleton dans le journal Al-Ahram ne fut jamais éditée dans le pays natal du premier et seul Nobel arabe mais le livre sortit plus tard à Beyrouth avant d'être traduit d'abord en anglais; les membres de l'académie Nobel s'y étaient notamment référés lorsqu'ils décidèrent de distinguer Mahfouz. «Les Fils de la médina» a été vivement critiqué, en 1989, par le Cheik Omar Abdel-Rahman, actuellement en prison aux Etats-Unis pour avoir fomenter des attentats cont