public marks

PUBLIC MARKS from noel_basile with tags airbus & vincennes

06 November 2006 08:45

Le parc technologique de Sophia Antipolis choisi comme partenaire d'un grand projet futuriste au Bahreïn - Le Blog de Noel Basile

Quand le Bahreïn veut alléger sa dépendance au pétrole, il pense science et technologies nouvelles et lorsqu'il décide de franchir le pas, le premier pays arabe à avoir historiquement su profiter de la manne pétrolière fait appel au parc technologique Sophia-Antipolis pour l'aider à monter un projet pharaonique.D'une superficie de 2000 km2, légèrement supérieure à la ville de Vincennes (94), le projet de création d'un parc des sciences et des technologies a été dévoilé, hier, dans la capitale Manama pour un coût de réalisation estimé à 1 milliard de dollars (787 millions €), selon le Gulf Daily News. L'objectif des autorités qui mettent sur la table le prix de 15 Airbus A320 est de «soutenir l'économie du pays à travers la recherche et le développement, attirer les investisseurs étrangers et créer des emplois hautement qualifiés». Le journal précise que le projet a été élaboré en partenariat avec d'«institutions de renommées internationales comme le parc technologique de Sophia-Antipolis» et sera spécialisé dans les domaines de l'énergie solaire, de l'eau et des industries propres. Avec son chapelet d'une trentaine d'îles, Le Bahreïn, est à peine plus grand que le Morbihan et presque aussi peuplé que le département Breton. Destination préférée des touristes de la région du Golfe, l'émirat est un allié indéfectible des Etats-Unis et offre un port d'attache à la 5ème flotte de la marine américaine. La dernière visite d'un haut responsable bahreïni en France remonte à juin 2005. Le prince héritier Cheikh Salman bin Hamad Al-Khalifa avait eu des entretiens successivement avec le président de la république, Jacques Chirac, le ministre de la défense, Michèle Alliot-Marie et le patron du Quai d'Orsay, Philippe Douste-Blazy. Quelques 500 Français vivent et travaillent au Bahreïn.