public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags tutoriel & bibliotheque2.0

2011

BIB - LibX et Zotero pour les acquéreurs – une certaine utilisation de ces outils (2/2) « Bibliothèques [reloaded]

Si un acquéreur trouve sur une page web une référence d’ouvrage, et si cette référence fournit l’ISBN, il peut désormais (avec LibX) basculer en un clic sur un site Zotero-compatible fournissant ladite référence). Mais très souvent il ne trouvera que le titre et l’auteur (peut-être aussi l’éditeur et l’année, mais la combinaison Titre+Auteur devrait suffire). LibX permet aussi, de la même manière que pour l’ISBN, en utilisant le menu contextuel, de basculer sur le site en interrogeant Titre+Auteur. Pour cela, il faut que chacun des « catalogues » paramétrés pour l’ISBN le soit aussi pour « Keyword » (correspondant à une recherche Titre-Auteur-Sujet dans une base).

BIB - Comment veiller et faire de la médiation numérique efficacement avec Google reader et Diigo - BibliObsession

by 1 other
Mon dispositif de veille et de médiation est désormais stable et efficace. Il pourra peut-être vous intéresser pour mettre en place le votre. 1. Agréger et trier l’information : Google reader + les bonnes sources. 2. Veiller efficacement : compléments indispensables à Google Reader. 3. Définir son système de tag. 4. Indexer facilement avec Diigo 5. Rediffuser les contenus et construire des dispositifs de médiation numérique. Veiller comme dit Stiegler ce n’est pas surveiller, mais c’est prendre soin de la qualité de son attention pour la partager.

2010

BIB - Delicious: 20 méthodes pour élaborer une usine à veille!

by 1 other
Au départ on utilise delicious bêtement, on trouve un truc qui plait et hop on bookmarque, mais derrière cette machine à bookmarquer, il est possible d’exploiter les informations et de faire de cet outil une vraie usine à veille! Au fur et à mesure de mes recherches j’ai noté 20 manières originales d’utiliser le site de delicious.

keybr.com - L'instructeur de frappe, que vous attendiez! (en plusieurs langues) - Dactylographie - Passer le test de vitesse de frappe et de la pratique en tapant en ligne

by 6 others
Keybr.com est très simple. Vous pouvez choisir parmi trois leçons de base qui commencent par un certain nombre de touches du clavier, puis, pendant que vous progressez à travers les leçons, plus de touches sont ajoutées pour rendre les choses un peu plus difficile. En prime, il assure le suivi de toutes les erreurs et votre donne votre score "Mots par Minute" (MPM) - et crée des graphiques performance. Avec le mode personnalisé, vous pourrez modifier et personnaliser le texte que vous souhaitent pratiquer! Vous pouvez importer le contenu d'un site web ou blog dans Keybr.com pour le taper. Il ne force pas à taper des caractères aléatoires, encore et encore, c'est tout simplement ennuyeux et contribue très peu de votre apprentissage. Il génère une lisible mots au hasard à l'aide des règles phonétiques de votre langue maternelle. Ces mots semblent presque naturels. C'est un logiciel Web : Vous n'avez pas à télécharger ou d'installer quoi que ce soit!

WidgetOlab le point sur les widgets embarquables - Site-outil mis en place par ARTESI Ile-de-France pour servir de support pédagogique et démontrer le potentiel d’usage des modules embarquables ou widgets aujourd’hui disponibles en ligne - Bibliobse

Widgets: Petits objets numériques que l’on peut afficher sur un site et qui diffusent de l’information depuis un autre site. Ils permettent de faire un lien dynamique entre la présence de la bibliothèque sur un réseau social et le site principal de celle-ci, tant il est vrai qu’il faut trouver le bon équilibre entre une logique de type portail = je fédère sur mon sites les différents accès à mes données et une logique de dissémination = je vais là où sont déjà les internautes en utilisant les médias sociaux. L’objectif est de rechercher des pistes concrètes et directement opérationnelles pour répondre à la question suivante : comment améliorer et enrichir l’offre de mon site dans le contexte du web 2.0 ? Ce site a été crée par Artesi Ile de France, il est animé par Loïc Hay, qui s’occupe aussi duwebpass, dispositif exemplaire qui gagnerait à être copié par les bibliothèques ! Notez enfin qu’il existe d’autres annuaires de widgets, référencés sur cet article de wikipédia.

2009

» 10 conseils pour exploiter pleinement Del.icio.us - WebNotes

by 1 other
Del.icio.us est un outil génial. C’est l’outil que le monde attendait pour retrouver ce qu’il avait perdu… Le seul problème, c’est qu’il est (un peu) moche, et (plutôt) difficile à comprendre. Je vous propose donc, après plus d’un an et demi d’utilisation, quelques conseils qui feront de vous un expert en del.icio.us.

Bibliolab - Espace de ressources et d'expérimentations pour les bibliothécaires souhaitant découvrir le Web 2.0 et ses applications.

Le Bibliolab est une plateforme en ligne qui a pour objectif d'offrir un espace de ressources et d'expérimentations pour les bibliothécaires souhaitant découvrir le Web 2.0 et ses applications. Vous pouvez par exemple y créer et tester l'utilisation d'un blog ou d'un agrégateur de flux RSS dans la rubrique Expérimenter. N'hésitez pas à consulter la rubrique Tutoriels qui contient de nombreux articles destinés à accompagner la prise en main de ces outils. Mais le Bibliolab ne s'arrête pas au web 2.0 et le groupe ABF Bibliothèque Hybrides qui l'anime souhaite vous y proposer de nombreuses ressources concernant le développement des TIC et du numérique en bibliothèque. Enfin prochainement, les réflexions et projets des sous-groupes seront publiés.

Le lien facile (OpenURL) : Une petite série sur notre résolveur de lien, avec l’idée de donner à voir comment nous l’utilisons très concètement en backoffice : Face Ecran

Il s’agit de mettre en rapport des bases bibliographiques avec des documents plein texte (dans l’idéal). C’est à cela que sert SFX. Mais pour faire cela, le résolveur a besoin de savoir à quoi exactement la bibliothèque est abonnée (ben oui, SFX ne peut pas le deviner, faut pas rêver…) Le noyau dur des coulisses de SFX, c’est donc cela : la KB (pour Knowledge Base) dans laquelle nous indiquons : * les sources bibliographiques (sources dans le vocabulaire SFX) auxquelles nous souscrivons (exemple : Scopus ou WOS) * les cibles (SFX parle de targets) que nous “possédons” (exemple : ScienceDirect) ou visons * les revues (portfolios pour SFX) que contiennent ces cibles (exemple : Artificial Intelligence) * les éléments (SFX parle de services) accessibles pour chaque target (exemple : le plein texte ; la table des matières ; le résumé).... Voilà, le vocabulaire SFX est défini

Modifier XPI pour Proposer à ses lecteurs une extension OpenURL Referrer préparamétrée « Encore un biblioblog…

Donc pour modifier les paramètres par défaut de l’extension, il vous faut 1. télécharger le fichier XPI au lieu de l’installer sur Firefox (donc aller sur le site d’Openly, et faire un clic gauche “Enregistrer la cible du lien sous…” 2. dézipper le fichier (changer l’extension .XPI en .ZIP si nécessaire) 3. modifier les fichiers (XML) nécessaires pour que les paramètres par défaut soient différents 4. rezipper tous les fichiers, remettre une extension .XPI au ZIP obtenu 5. charger le fichier XPI sur un serveur 6. pointer vers ce fichier depuis une page du site de la bibliothèque, vantant les mérites de cette extension Le plus difficile évidemment, c’est l’étape 3. Je vais essayer d’être le plus clair possible, car il me semble que le XML fait peur à certains.

COInS - Tout l’intérêt de l’OpenURL, c’est d’afficher les rebonds depuis n’importe quel site proposant des métadonnées bibliographiques vers le catalogue de ma bibliothèque.« Encore un biblioblog…

Problème : cela implique (en tout cas pour le moment) que vos lecteurs installent sur leurs navigateurs l’extension OpenURL Referrer, dont j’ai déjà parlé, qui transforme les COinS en URL cliquables. Il faut donc leur indiquer le site, leur demander de télécharger l’extention, et leur expliquer comment paramétrer les valeurs à y mettre (essentiellement URL du résolveur, et sa version). On risque de perdre plus de la moitié du lectorat visé par ces consignes. La meilleure solution est donc de proposer, sur le site de la bibliothèque, l’extension préparamétrée. Cela permet d’esquiver complètement la notion d’OpenURL (amusez-vous à la leur expliquer si vous vous en sentez le courage), et de leur proposer “simplement” : une extension qui permet de rebondir depuis une référence d’ouvrage trouvée sur Internet vers le catalogue de sa bibliothèque, pour voir rapidement si elle le propose ou non. Quelques explications préalables sont nécessaires.

uTIPu - ScreenCast - Record and share your screencast videos : Get started in just 3 easy steps...

by 1 other
Record and share your screen in a video. Get started in just 3 easy steps... Vu pour tutoriel Video pour expliquer comment utiliser LiBx (Barre Outil ) aux usagers de la bib de Metz ...

LibX (Barre Outil pour les Bibliotèques) – Première approche « Encore un biblioblog…

Honnêtement, j’ai eu du mal avec l’interface de paramétrages de LibX. Et comme je n’ai pas réussi à trouver de tutoriel simple en français, il me semble utile d’en faire un petit ici. Pour l’instant, mon objectif avec LibX sera “simple” (au regard de toutes les possibilités que l’outil offre) : obtenir des ISBN cliquables dans les pages web que je vais rencontrer. LibX permet aussi, par exemple, une articulation avec un résolveur de lien et un proxy (pour les ressources en ligne payantes). Mais on n’en est pas là.

Moteur Google CSE (Recherche Personnalisée Google) - Exemple Pour Créer un moteur de recherche limité à 300 sites web...(Encore Un BiblioBlog) ....en moins de 3 minutes

POr ceux qui pensent qu’il est complexe de créer un moteur de recherche limité à 300 sites web, et qui pensent que j’ai fait preuve d’un dévouement sans borne en y consacrant mes 10 dernières nuits, je dédicace cette vidéo de 2′26” : 1. je récupère sur Bibliopedia la liste des URL . 2. je la colle sous Word. 3. je supprime tout ce qui est en noir (donc tout ce qui n’est pas une URL) : chercher ce qui est noir et le remplacer par un saut de ligne (ensuite je supprime les doubles sauts de ligne en les remplaçant par un seul saut) . 4. je colle la liste obtenue dans un moteur Google CSE (Custom Search Engine). Bref, j’ai passé moins de temps à créer le moteur en question qu’à rédiger le billet qui le présentait…

Recherche Rapide Google - Démonstration vidéo de 50 secondes - Encore Un Biblioblog....

si un plugin de recherche est “en cours” dans votre boîte de recherche, et que vous sélectionnez un mot, un clic droit de la souris vous permet de chercher cette sélection dans le plugin de recherche en cours — cf. cette vidéo de 50 secondes si mon explication n’est pas claire)

Tuto Construction Yahoo-Pipes : Et le Bouillon fut ! Et maintenant il devient…Fil Info sur Veille Documentaire

Le Bibliobsédé a proposé une ouverture à la collaboration pour les ingrédients de son Bouillon. Le Bouillon est cuisiné pour contribuer à l’information et la formation de tous ceux qui s’intéressent aux métiers de l’information-documentation, souhaitent en suivre les évolutions et mieux comprendre les mutations engendrées par le numérique. Il me revient naturellement la joie de vous expliquer, aussi pédagogiquement que possible, le casse-tête qu’à signifié cette collaboration sous l’angle “Tutoriel Yahoo Pipes”. Parce que, grâce à Silvère (que mille tweets chantent sa gloire !), j’ai dû me tordre les méninges et les boyaux et les tuyaux (de Yahoo) pour structurer un résultat correct, manipulable et intéressant. Donc, présentation du pipe (et merci de le prononcer “païpe”, même intérieurement) en plusieurs étapes. Comme le résultat est relativement complexe, cela fera l’objet de plusieurs billets (au moins 3)

Flowgram - Outil permettant de créer une présentation en ligne- Recherche Google

Bibliobsession 2.0 » Médiations numériques dans les institutions culturelles : un parcours.... [...] Flowgram, malheureusement pas traduit en français, il s’agit d’un équivalent de Jog the web, mais en mieux. Ce service permet la création de parcours intégrant divers types de documents - pages web, photos, sons, flus RSS et pages persos ... Imaginez un mélange de podcasting, de galerie de photos, de réseaux sociaux et de partage de liens