public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags projet & site

This year

EBOOK - Comment déprotéger un livre Kindle pour le prêter, le lire sur l’ordi ou l’exporter sous un autre format (PDF, EPUB) ? – Korben

Hier soir, je voulais passer à ma chérie, un livre Kindle que j’ai acheté et bien apprécié. Mais pas moyen, via le site Amazon France, de « prêter » un livre à quelqu’un de sa famille. En effet, quand vous achetez un ebook sur Amazon, celui-ci est verrouillé et lisible uniquement avec la liseuse choisie. Pourtant, il me semblait que c’était possible, mais en creusant un peu, j’ai vu que cette possibilité était offerte uniquement sur le site US d’Amazon. Dommage… Je n’aurai pas eu ce souci avec un livre papier, c’est certain. Comment faire alors ? Et bien je suis retombé sur un vieux projet baptisé DeDrm, toujours maintenu, qui permet de faire sauter le DRM des ebooks et ainsi pouvoir les lire sur n’importe quel support. Pratique si vous achetez des livres que vous voulez ensuite lire sur votre ordinateur ou sur un autre support qui ne sait lire que les epub ou les PDF. DeDrm est disponible sous la forme d’une application Windows, Mac et d’un plugin pour Calibre qui déverrouille votre livre au moment de l’import dans le logiciel. Mais avant, pour que cela ne fonctionne, il faut relever le n° de série de votre appareil officiel (Kindle) en cliquant ici puis sur le petit bouton avec les 3 petits points.

2017

FIR 57 - CSP - Mozilla a silencieusement déployé la fonctionnalité First Party Isolation empruntée à Tor, pour endiguer le profilage des régies publicitaires

by 1 other (via)
Le 21 novembre 2017, par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités Firefox a embarqué silencieusement une autre fonctionnalité empruntée au navigateur Tor dans sa version 55 qui a été déployée en août dernier : First Party Isolation (FPI). FPI fonctionne en séparant les cookies par domaine. Ceci est important, car la plupart des annonceurs en ligne déposent un cookie sur l'ordinateur de l'utilisateur pour chaque site visité par l'utilisateur puis ils chargent une annonce. Lorsque FPI est activé, l'outil de suivi des annonces ne peut pas voir tous les cookies qu'il a déposés sur le PC de cet utilisateur, mais seulement le cookie créé pour le domaine que l'utilisateur est en train de consulter. Cela forcera l'outil de suivi des annonces à créer un nouveau profil d'utilisateur pour chaque site visité par l'utilisateur et l'annonceur ne pourra pas agréger ces cookies et l'historique de navigation de l'internaute en un seul gros profil. Cette fonctionnalité était déjà déployée dans le navigateur Tor et avait le nom de Cross-Origin Identifier Unlinkability. Sur la page du projet Tor, il est expliqué que « L'exigence de conception du Cross-Origin Identifier Unlinkability est satisfaite par l'isolement de première instance de toutes les sources d'identificateur de navigateur. L'isolement de première instance signifie que toutes les sources d'identificateur et de l'état du navigateur sont limités (isolés) en utilisant le domaine de la barre d'URL. Cette portée est réalisée en combinaison avec toute portée tierce supplémentaire. Lorsque l'isolation de première instance est utilisée avec un stockage d'identificateur explicite qui a déjà une portée tierce contrainte (tels que les cookies et le stockage DOM), cette approche est appelée “double-keying”. « L'avantage de cette approche ne vient pas seulement sous la forme d'une liaison réduite, mais aussi en termes d'interface utilisateur simplifiée. Si tous les états et toutes les autorisations du navigateur sont associés à l'origine de la barre d'URL, les six ou sept différentes interfaces utilisateur de confidentialité qui régissent ces identifiants et autorisations peuvent devenir une seule interface utilisateur. Par exemple, une fenêtre qui répertorie l'origine de la barre d'URL pour quel état du navigateur existe, éventuellement avec une option de menu contextuel permettant d'accéder à des types d'état ou d'autorisations spécifiques. »

2013

PARTAGE - Qu’est-ce qu’une piratebox? | pirateboxfr

Créer un espace de libre échange, une bulle hors de tout chemin battu et hors de la juridiction de autorités. David Darts à décider de créer Piratebox : un routeur (le plus petit étant actuellement le TP-MR3020 6,5cm sur 7cm), une clé USB et une batterie pour pouvoir être nomade. Installer un OS, OpenWrt de son petit nom qui permet de débrider n’importe quel routeur, et ajouter les packages piratebox. S’y connecter: Quand votre piratebox est allumée elle émet du wifi et quiconque s’y connecte et lance son navigateur que ce soit sur une tablette, un smartphone, une console, un ordinateur ou n’importe quel appareil possédant une connexion wifi tombe sur la page d’accueil qui permet au choix: -D’envoyer un fichier -Lire des infos sur le projet initial -Regarder en direct ou télécharger les fichiers déjà présent sur la piratebox -De chatter anonymement ou avec un pseudo avec les autres personnes connectées Et voilà maintenant vous savez à quoi vous attendre en vous baladant sur ce site

2010

7 Projets ou choses que vous pouvez faire avec Wordpress |

Le système de blogging open-source Wordpress est un concentré de puissance. En modifiant les thèmes ou en installant certains plugins, ses possibilités deviennent quasi infinies. Mais, que peut-on réellement faire avec Wordpress, au juste? Je vous propose de voir 7 utilisations différentes de Wordpress, ainsi que la marche à suivre pour arriver à ces résultats : Un blog...Un magazine...Un site d’entreprise ou d’association...Une plateforme twitter...Un Photoblog...Une boutique en ligne...Une plateforme d’annonces...

2009

SPIP Party

Depuis novembre 2005, le site « SPIP Party » rend compte, ville par ville, des rencontres qui s’organisent entre toutes les personnes intéressées par la publication sur le Web avec SPIP.