public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags projet & bibliobsession

October 2013

BIB - Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web | Bibliobsession

Mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire.

BIB - Des pirates box (piratebox) dans les bibliothèques ! | Bibliobsession

Distribuer des contenus sélectionnés en wifi, déconnectés d’internet (même si la bibliothèque peut par ailleurs proposer un accès wifi, qui peut le plus…. peut le moins !). , échanges hors-ligne non-marchands entre individus. Une pirate box est une manière pratique de partager le contenu d’un disque dur, ce qui est largement fait par les individus pour tous types de contenus, sous droit, ou pas. La vraie question de politique culturelle porte sur la dépénalisation de ces pratiques et sur le financement de la création .

April 2011

BIB - NetVibes - E-veille DOC pour veiller en fonction du temps dont on dispose - BibliObsession

Remarquable univers Netvibes destiné aux professeurs documentalistes : e-veille DOC’ Académie Orléans-Tours. Son originalité ? Classer les sources non pas par thème mais pas…Temps de Cerveau Hebdomadaire Disponible pour la veille.

BIB - Ressources Numériques : des trésors derrière des forteresses - BibliObsession

Acheter pour d’autres des accès rares pour des contenus “naturellement” cachés derrière des murs payants, qu’on s’épuise ensuite à valoriser. .... Le meilleur moyen de “valoriser” (faire connaître) des contenus : Accès Libre quitte à vendre des services ensuite (= Freemium). ..Si contraire , difficulté d’accès à un monde clos, hétérogène, exclusif... et sélectionnés par un bibliothécaire inconnu… ...Tropisme de profession :la constitution de collections dans l’univers numérique...( le bibliothécaire est celui qui “donne accès” à des bases comme on achète un livre... ) Et nous acceptons des restrictions d’usages insupportables... ! L’enjeu : Elaborer avec eux des offres dans lesquelles l’usager final est respecté, où les bibliothécaires trouvent leur place et ...viable. C’est possible : ... ...N’est-il pas temps de se regrouper et de proposer une charte de l’usager des ressources numérique en bibliothèque ?

March 2011

BIB - Témoignage : la Médiathèque de Bagnolet (page + profil FaceBook) « Livre-arbitre

La médiathèque de Bagnolet a ouvert une page, en plus de son profil. J La médiathèque a eu le parcours de beaucoup de bibliothèques sur Facebook : hésitation entre deux types de comptes (page ou profil). Cela s’est traduit par un parcours assez atypique. ... le profil a continué à être alimenté et à gagner en amis (plus de 2500 aujourd’hui !). La médiathèque dénombre entre 20 et 30 demandes d’amis supplémentaires chaque semaine, sans qu’aucune publicité particulière n’ait été faite. Que publier ? Un retour de trafic sur le site ? Gérer le mur Des formations Facebook pour les usagers ? ... Si nos pages Fb ne sont pas utilisées comme on le souhaite c’est peut-être parce qu’elles ne sont pas intéressante ou pas bien positionnées… À la Bpi on a une page institutionnelle et on va lancer des services et des identités numériques dans les prochains mois.

BIB - N’oublions pas les fondamentaux, Pierre aka Reup : Le vrai scandale des bibliothèques en France, c’est bien les Horaires d’ouverture... - BibliObsession

Faudrait voir à pas oublier les fondamentaux... Pour que les lecteurs viennent à la bibliothèque, il faut : # Qu’elle soit ouverte : Pas la peine de tergiverser, les horaires d’ouverture jouent très nettement sur l’attractivité des bibliothèques. Je sais que ça n’est pas très populaire, mais je n’ai pas inventé les remarques des lecteurs quant aux horaires trop restreintes. La suite sur son blog ! Il est clair que la médiation numérique, je le rappelle à chaque fois que c’est possible, est l’un des volets d’un projet de service plus global. On pourra faire des tonnes de journées d’études sur le troisième lieu, le vrai scandale des bibliothèques en France, c’est bien les Horaires d’ouverture. Il n’y a pas que des actifs, des gens qui travaillent, il y a les étudiants, il y a les retraités, il y a les chômeurs, même les mères au foyer ! Eh ben, je trouve que la bibliothèque ça pourrait être un bon lieu d’échanges, de rencontres, d’ateliers...

BIB - Ebrary ( ce modèle se nomme "Patron-Driven Acquisition" que l’on pourrait traduire par “acquisition conduite par les usagers”.) : Des bouquets aux acquisitions faites par les usagers, un nouvel équilibre à trouver 5/7 - BibliObsession

Le flux, l’abondance, l’accès libre financé en amont. Ebrary (récemment racheté par Proquest), tente de concilier ces modalités. - les usagers recherchent et consultent l’un des ebooks ( offre de dizaine de milliers de titres) cinq minutes sans faire encourir de frais à la bibliothèque. - fenêtre apparaît :souhaite continuer à accéder au livre numérique ?. - oui :la bibliothèque est créditée d’une utilisation de livre numérique,peut utiliser le livre 10 jours sans frais supplémentaire . - 4 utilisation d’un titre : “achat” automatique, et ajouté à la collection permanente de la bibliothèque, il devient alors accessible à tous les usagers. * 2 à 5 fois plus utilisée que l’offre pré-sélectionnée par les bibliothécaires * génère une audience 2 à 3 fois plus large que les celle constituée par les bibliothécaires (en visiteur unique par titre) * propose une répartition des sujets similaire à celle constituée par les bibliothécaires.

BIB - Contenus numériques : parier sur la médiation et les services 6/7 - BibliObsession

Les bibliothèques ne seront perçues comme des intermédiaires utiles que si elles combinent une valeur ajoutée en terme de médiation, de services, voire de contenus exclusifs par rapport à une offre commerciale grand public. Comment cela peut-il se traduire dans un modèle d’affaire ? .... L’exemple illustre que la médiation numérique peut en soi-même constituer une valeur ajoutée monétisable auprès d’un fournisseur de contenus. Plutôt que de vendre des contenus à l’acte, on propose aux usagers un accès illimité et on vend aux bibliothèques des services leur permettant de mettre en œuvre une médiation numérique efficace. .... On le voit le modèle mise sur l’idée que notre valeur ajoutée soit la diffusion et pas l’exclusivité des contenus, mais celle des services. Voilà une piste intéressante non ?...

December 2010

BIB - Bibliobsession » Comment cataloguer un livre en 1 minute et 43 secondes

Les bibliothèques ont compris aujourd’hui l’intérêt de récupérer des notices. Mais il existe de multiples manières : On peut par exemple se contenter de télécharger une notice Electre et tout refaire après à la main, en se disant, tout fier, “quel bande de nuls chez Electre : ils savent pas cataloguer!”. La bibliothèque de Fresnes, a vraiment rationaliser cette étap. Voilà ce que ça donne en vidéo : il ne faut qu’1 min 43 pour cataloguer une notice! Et il n' y a d’autres étapes après ! Leur système permet de récupérer une notice de gestion qui sera ensuite écrasée automatiquement par la notice issue de la BNF à sa parution (grâce au vendangeur d’Aloès). L’intégration des fichiers d’autorité de la Bnf permet une indexation matière également automatique. Les outils utilisés sont Aloès, Decitre et Zébrisvoici un diaporama qui répondra je l’espère à vos interrogations Il s’intitule Pourquoi privilégier la Bibliographie Nationale Française

March 2010

BIB - Nous avons besoin de partager nos bonnes pratiques et nos expériences innovantes - (Culture de l’expérimentation, de l’évaluation et de la normalisation dans les bibliothèques) - Bibliobsession

Le terme « bonnes pratiques » désigne, dans un milieu professionnel donné, un ensemble de comportements qui font consensus et qui sont considérés comme indispensables. Imaginez une base de donnée complétée par des bibliothécaires capable de pointer dans l’ensemble de ce qui se fait d’intéressant, ce qui marche, ce qui est tenté. Un exemple : les espaces ados dans les bibliothèquese = la fusion pure et simple des collections documentaires adultes et jeunesses dans les rayonnages. - Un outil proche existe pour les anglophones : Libsuccess - Pourquoi ne pas utiliser Bibliopédia ? Il s’agit aussi de contribuer à diffuser la culture de l’expérimentation, de l’évaluation et de la normalisation dans les bibliothèques.

February 2010

BIB - Bibliobsession » A lire : les bibliothèques troisième lieu , par Mathilde Servet (mémoires de conservateurs de l’ENSSIB) - Un apport sociable indéniable !

On trouve des perles dans les mémoires de conservateurs de l’ENSSIB… c’est le cas ici ! Mathilde Servet de la DCB 17 propose un mémoire passionnant : A travers le concept de "Bibliothèque Troisième Lieu" - le premier lieu, correspondant au foyer et le second lieu domaine réservé au travail - très développé en Angleterre et dans les pays nordiques, mais curieusement absent des débats en France, elle livre un panorama très documenté des évolutions du troisième type lieu. Face à la montée d’Internet et à la diversification des usages, les bibliothèques traversent une crise identitaire et tentent de redéfinir leurs missions. Le modèle de la bibliothèque troisième lieu semble caractériser nombre de nouveaux établissements. Véritables lieux de vie, centres culturels communautaires, ils fédèrent leurs usagers autour de projets culturels et sociaux. Quels sont les fondements théoriques et les apports de ce modèle ? En quoi peut-il constituer une voie pour l’avenir ?.... _______

BIB - Archimag - Guide sur les bibliothèques à l’heure du web 2.0 - Bibliobsession » (2008)

L’angle retenu : l’accès, le service et l’utilisation des technologies. Ces interrogations touchent la bibliothèque dans ses deux dimensions.Ouvrir un portail de bibliothèque : avec quels contenus et quels e-services ?. Dire que les bibliothèques sont obsolètes et vont être remplacées par des bibliothèques numériques, voire 2.0, est un mythe. La bibliothèque en devenir est à la fois lieu physique et espace virtuel. Ses missions traversent le temps : rassembler, organiser et diffuser le savoir, le patrimoine et la culture. Simplement le numérique oblige à les revisiter et les technologies 2.0 ouvrent la perspective de nouveaux services. Avec un mot d’ordre : l’accès sur place ou en ligne doit être facilité. Mais comment évoluent les lecteurs, leurs demandes et les bibliothécaires ? ______________________

BIB - Bibliobsession » Du coverflow dans l’OPAC

Chouette manière de présenter des nouveautés ou des sélections sur le site de la bibliothèque comme en dehors… Ce billet de "Tame The Web" la Bibliothèque Cambridge propose une interface inspirée permettant de montrer des nouveautés. Il suffit pour tester de vous rendre sur le site et de cliquer sur les icônes violets ci-dessous : ben il existe pas mal de solutions qui demandent de s’y pencher un peu quand même. Je n’ai pas trouvé de widget aussi facile à créer que celui de Listal à partir d’un réseau social francophone mais j’espère bien que nos réseaux sociaux préférés (et nos prestataires) sont à l’écoute! En attendant, si vous voulez du coverflow dans votre site, j’ai fait une petite recherche: - sur Yaëlle blog on trouve un petit utilitaire appelé Pictureflow à télécharger. Il permet de créer son propre coverflow à partir d’images et de liens qu’il faut configurer. Vous trouverez aussi pas mal d’explication ici, et en français. __________________

ACTA (Projet contre le téléchargement illégal) - Bibliothécaires, archivistes, documentalistes tous contre ACTA ! ) - L’Interassociation Archives, bibliothèque documentation (IABD) - Bibliobsession

ACTA : imposerait à tous les pays signataires : - Engager la responsabilité des FAI. - Mettre en place de manière systématique des mesures de filtrage du réseau et de blocage de l’accès aux sites. - Organiser un dispositif de riposte graduée sans passer par le recours au juge afin de couper l’accès à Internet des contrevenants. - Consacre par ailleurs à nouveau la notion de DRM. - Renforce les moyens de lutte contre leur contournement. Les parties ambitionnent de clore les négociations aen 2010. L’Interassociation (IABD) ne considère pas que le droit d’auteur et les droits voisins doivent être dotés d’une portée si absolue que leur défense viendrait à remettre en cause les libertés fondamentales par un système déséquilibré et uniquement répressif. Le respect du droit d’auteur, composante du droit de propriété, doit être concilié avec les autres libertés fondamentales reconnues par notre Constitution et par les grands textes internationaux que la France a signés.

October 2009

Public Fox - Bloque les téléchargements, l'installation d'Addons et la modification des bookmarks, l'accés aux préférences et à about:config... - Modules pour Firefox (vu dans Bibliobsession)

Pour faire de Firefox un Navigateur Sécurisé à l'usage d'un service Public. Bloque les téléchargements, l'installation d'Addons et la modification des bookmarks...etc et configure quelques autres paramétres. Block downloads, lock down bookmarks/addons/downloads with a password.

December 2008

BIB - Etiquettes : Premières pierres d’une stratégie numérique pour les médiathèques du Val d’Europe

Nous avons décidé de….mettre des étiquettes adhésive sur les documents,pour en faire l’élément de base d’une mise en valeur de collection : Les livres, cd, dvd, etc. dans les bibliothèques ne sont pas là par hasard mais qu’ils ont été sélectionnés…! (car pour moi une bibliothèque c’est ça) Sélectionnés non pas par une institution abstraite mais par des bibliothécaires qui mettent en jeu leur professionnalisme, avec une part de subjectivité. (...Au delà des coups de coeurs, on fait des critiques, même négatives!) * Que ces œuvres et documents s’inscrivent dans une collection et qu’ils sont donc liés par leurs thématiques à d’autres documents. (la recommandation, encore). Nous avons crée une nouvelle charte graphique , un groupe (baptisé le groupe étiquette), une procédure de coordination de la rédaction et de la validation desdites étiquettes. Pour produire ce type de contenu l'outil le plus adapté pour de manière collaborative: Un wiki