public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags ip & internet

05 May 2009

HADOPI - Toutes les lignes rouges sont franchies : Linux Manua: 10 antidotes anti-Hadopi, Afin de vous préparer à la riposte et à la résistance totale face à ce venin totalitaire nommé HADOPI, vous trouverez ci-dessous les 10 premiers antidoteS

by 8 others
Répression massive des internautes, Sans intervention de l'institution judiciaire,Sans surveillance de la CNIL.,Sur la base de dénonciations massives d'officines privées, sans preuves, 300.000 emails d'accusation par mois sans possibilité légale de contestation, 90.000 lettres recommandées par mois sans possibilité légale de contestation. Antidote n°1 : Ne pas avoir peur Antidote n°2 : Contester systématiquement Antidote n°3 : VoterAntidote n°4 : Le Streaming VidéoAntidote n°5 : La Musique en ligneAntidote n°6 : Les sites de stockage en ligneAntidote n°7 : Le P2P sécuriséAntidote n°8 : Changer d'adresse IPAntidote n°9 : Neutralisation du Logiciel Espion d'HADOPIAntidote n°10 : Propagez massivement ces antidotes.Top 6 des solutions P2P certifiées Hadopi ProofCyber Résistance : Anonyme en 2 minutes50 images anti-Hadopi Hadopi : Tu ne passeras pas ! Hadopi : 40 photos et 2 vidéos de la Manifestation du 25 avril à Paris

28 April 2009

HADOPI - Le Conseil de l'UE impose la discrimination du net en Europe - Les questions cruciales des droits fondamentaux des citoyens européens, y compris les droits à l'expression, à l'information et à l'éducation, ne peuvent pas être réduits au m

....Cela est particulièrement clair du fait que les lois de protection du client et de la concurrence ont échoué à influer sur les pratiques restrictives et anti-concurrentielles des opérateurs mobiles5... », explique Jérémie Zimmermann, porte-parole de La Quadrature du Net.« Cette vision de réseaux discriminés, régulés uniquement par le marché, défendue par le Conseil en accord avec Malcolm Harbour, est absolument insatisfaisante. Un accès ouvert et égalitaire à Internet est une question de droits fondamentaux, et le sera de plus en plus dans le futur. Le Parlement européen doit protéger les citoyens européens et protéger les amendements qui définissent clairement ce que les opérateurs peuvent et ne peuvent pas faire. Il est essentiel de préserver Internet tel que nous le connaissons de l'avidité irréfléchie de certains opérateurs. »,