public marks

PUBLIC MARKS from decembre with tags hadopi & liberte

March 2010

Les pédophiles n’ont rien à craindre de la LOPPSI. Les internautes, si. - Le filtrage de l’internet, adopté jeudi 11 février 2010 à l’Assemblée Nationale - 2BUG BROTHER - Blog LeMonde.fr

Cette mesure ouvre la boîte de Pandore du filtrage de l’internet, suivant en cela la préconisation de Nicolas Sarkozy qui, récemment, déclarait à propos de l’Hadopi qu’il “faut expérimenter sans délai les dispositifs de filtrage“, afin de lutter contre le “piratage“. "Les “vrais” sites pédophiles, tout comme les “vrais” pédophiles,ont déjà commencé, depuis des années, à exploiter de nombreuses parades et contre-mesures afin de déjouer de tels filtrages, qui sont facilement contournables, tant du côté des hébergeurs de tels contenus que pour ce qui est des pédophiles qui cherchent à y accéder. D’abord les “pédos”, puis les “pirates”, puis… Voir aussi : - Pour Brice Hortefeux, la vidéo d’un mariage relève de la vidéosurveillance - Les pédophiles sont sur le Net. Nous aussi. Et tant mieux. - Pohibition 2.0 : vers un classement X du Net ? - Vos photos sont-elles pédo-pornographiques ? - L’internet et les “pédo-nazis” : le best of Harry Potter et les présumés pédophiles

BIB - Internet dans les bibliothèques : rien n’oblige à filtrer les contenus ni identifier les gens, alors que les bibliothécaires revendiquent la liberté et la gratuité d’accès à la consultation des documents sur place ! - Bibliobsession

La réponse Michèle Battisti de l’ADBS . Extrait : "Nulle obligation d’identifier les personnes ni même de filtrer les accès à l’internet ! . En cas de réquisition, les bibliothèques, les services d’archives et d’information abonnés à des FAI doivent remettre aux enquêteurs les logs de connexion et toute autre information habituellement recueillie. Il leur est recommandé de remettre aussi les chartes communiquées aux usagers et les informations destinées aux personnels." Références juridiques à jour, sur le site de l’IABD ! Il me semble que l’on vit dans une société déjà suffisament sécurisée pour ne pas que dans les bibliothèques publiques un geste aussi banal que celui d’enter pour aller consulter ses emails exige de s’identifier… Le Conseil Constitutionnel lors des débats autour d’Hadopi a consacré l’accès à internet comme un droit fondamental, n’est-il pas temps le rendre concret dans les bibliothèques ? Bibliothécaires, simplifiez vos procédures !

May 2009

HADOPI - Toutes les lignes rouges sont franchies : Linux Manua: 10 antidotes anti-Hadopi, Afin de vous préparer à la riposte et à la résistance totale face à ce venin totalitaire nommé HADOPI, vous trouverez ci-dessous les 10 premiers antidoteS

by 8 others
Répression massive des internautes, Sans intervention de l'institution judiciaire,Sans surveillance de la CNIL.,Sur la base de dénonciations massives d'officines privées, sans preuves, 300.000 emails d'accusation par mois sans possibilité légale de contestation, 90.000 lettres recommandées par mois sans possibilité légale de contestation. Antidote n°1 : Ne pas avoir peur Antidote n°2 : Contester systématiquement Antidote n°3 : VoterAntidote n°4 : Le Streaming VidéoAntidote n°5 : La Musique en ligneAntidote n°6 : Les sites de stockage en ligneAntidote n°7 : Le P2P sécuriséAntidote n°8 : Changer d'adresse IPAntidote n°9 : Neutralisation du Logiciel Espion d'HADOPIAntidote n°10 : Propagez massivement ces antidotes.Top 6 des solutions P2P certifiées Hadopi ProofCyber Résistance : Anonyme en 2 minutes50 images anti-Hadopi Hadopi : Tu ne passeras pas ! Hadopi : 40 photos et 2 vidéos de la Manifestation du 25 avril à Paris