public marks

PUBLIC MARKS from Roberta with tags politique & droit

June 2005

Remercions notre Ministre...

<q>Remercions notre Ministre... de nous rappeler qu'il n'est qu'un odieux petit démagogue. Où l'on voit que les pires énormités peuvent servir le bien public.<br/> Je ne m'attarderai pas sur l'aspect strictement juridique de la chose, d'autres le font très bien, et avec autrement plus d'autorité. Le fait est que la petite phrase de Nicolas Sarkozy sur la responsabilité du magistrat ayant accordé une libération conditionnelle à un criminel qui a par la suite récidivé est extrêmiste et traduit assez bien la méconnaissance (volontaire) du politicien des contraintes de l'état de droit.</q> <a hreflang="fr" href="http://joachim.d.free.fr/index.php?2005/06/24/62-remercions-notre-ministre">Joachim D.</a>, pointant une <a href="http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2005/06/23/148-liberte-conditionnelle-et-recidive" hreflang="fr">note d'Eolas</a>.

February 2005

God save the queen or god save the law ? - Journal d'un avocat

Du point de vue juridique, l'Angleterre est un grand pays, digne d'admiration. Là bas, même la famille royale est soumise à la loi. C'est un vrai état de droit, dont nos chefs républicains bien aimés feraient bien de s'inspirer un peu plus (sauf pour la gastronomie).<br/> Démonstration par l'exemple avec le mariage de Charles et Lady Parker-Bowles.