public marks

PUBLIC MARKS from Monique with tags europe & "brevets logiciels"

2012

Le brevet unitaire européen et le logiciel - PC INpact

PC INpact a interviewé Gérald Sédrati-Dinet sur le brevet unitaire européen sur le logiciel, ses origines, ses dangers et son avenir. Il est le conseil bénévole sur les brevets pour l'April, l’association pour la promotion et la défense du logiciel libre. Une interview d’une dizaine de pages qui a pour objectif de dessiner un état des lieux de ce sujet épineux, aux lourdes conséquences pour le devenir de l’informatique en Europe.

2005

Logiciels libres : free as a beer [Cyberculture.info]

Valeurs du libre, valeurs de l’entreprise : une hybridation impossible ? Le logiciel libre a des coûts, mais il n’a pas de prix.

Les brevets logiciels : mensonges et réalités

by 4 others
En ce début 2005, la menace se précise, puisqu'une directive est sur le point d'être adoptée par le Conseil des ministres européen. Ce billet tente d'expliquer pourquoi ces brevets sont une menace pour les logiciels, les pays de l'Union Européenne et leurs citoyens.

Brevets logiciels - Michel Rocard

by 1 other (via)
« Nous souhaitons que des acteurs plus petits qu’un Microsoft puissent continuer à produire des logiciels »

Brevets logiciels - Standblog

Tous les billets de Tristan à propos des brevets logiciels (nombreux liens indispensables).

Les brevets logiciels - Nomade's land

by 1 other (via)
Vous n'en avez peut-être jamais entendu parler, mais en ce moment se joue une lutte clé dans l'avenir de l'informatique et de la liberté en informatique, et de la liberté tout court.

Les brevets logiciels en Europe : un rapide état des lieux - FFII.FR

by 1 other
Qu'est-ce qu'un brevet logiciel ? A quoi servent les brevets logiciels ? Quel est le problème avec les propositions de la Commission et du Conseil ?

Logiciel et liberté d'expression - FFII.FR

Les logiciels sont des écrits. En tant que tels, ils doivent être soumis au régime du droit d’auteur (dans son acceptation étroite) ou à la protection par le secret industriel, et non à la loi sur le brevet (traduction d'un article de Phil Salin).