public marks

PUBLIC MARKS with tag "vie privée"

January 2010

Ze Technology » Firefox : ne lisez plus les disclaimers !

by srcmax & 1 other (via)

L’équipe Mozilla tiendra demain une conférence, visant à déterminer quels sont les critères qu’un internaute serait envieux de connaître : combien de temps les données sont elles sauvegardées ? Sont-elle partagées avec d’autres entreprises ? Quels sont mes droits ? Ces discussions pourraient mener à l’élaboration d’icônes visant à résumer de manière lisible et explicite les longs et verbeux « termes de service » et aux conditions générales.

Microsoft s'engage à anonymiser les données de Bing après 6 mois - Actualités - ZDNet.fr

by srcmax

A l'occasion d'une conférence de presse à Bruxelles, Microsoft a annoncé qu'il rendrait anonymes les recherches effectuées sur son moteur Bing après six mois. Passé ce délai, l'éditeur s'engage donc à supprimer les adresses IP des internautes, qu'il conservait jusqu'à présent durant dix-huit mois.

December 2009

November 2009

Google Dashboard

by dzc
Récapitulatif des données stockées dans un compte Google

September 2009

Trojan.Peskyspy met Skype sur écoute

by pac-recrutement

Ce cheval de Troie enregistre les conversations vocales des utilisateurs de Skype, à leur insu. Reste au pirate à récupérer les fichiers enregistrés au format MP3.

La Suisse demande la suspension de Google Street View - Actualités - ZDNet.fr

by CharlesNepote

Moins d’une semaine après son lancement, les autorités suisses ont réclamé le retrait immédiat du service et menacent de porter plainte. Elles jugent insuffisant le "floutage" des personnes et des lieux privés.

July 2009

Free.korben.info - Pour un internet libre

by Spone & 6 others
L'objectif de ce wiki est d'établir une base de connaissances communes qui nous permettra à tous de profiter d'Internet et de l'espace de liberté que ce formidable outil nous offre.

Vanish

by philippej (via)
"... a research system designed to give users control over the lifetime of personal data stored on the web or in the cloud. Specifically, all copies of Vanish encrypted data — even archived or cached copies — will become permanently unreadable at a specific time, without any action on the part of the user or any third party or centralized service."

Facebook: Présentation des nouveaux paramètres de confidentialité

by srcmax
Le réseau social Facebook vient d’annoncer de nouveaux changements au niveau des paramètres de confidentialité dans le but de permettre aux utilisateurs de disposer de plus de contrôle sur les contenus qu’ils partagent tout en leur permettant de personnaliser leurs paramètres de façon très simple.

June 2009

OneSwarm

by philippej & 3 others (via)
"... a new peer-to-peer tool that provides users with explicit control over their privacy by letting them determine how data is shared."

Private Facebook info accessible with a simple hack

by srcmax
Facebook has long touted their privacy settings as being highly customizable and secure, so you can be more open and comfortable about sharing information with just the people you choose. But how would you feel if that information was accessible to anyone, anywhere, even if your account was COMPLETELY hidden?

May 2009

SMS "faire dérailler un train" : Bouygues ouvre une enquête | Rue89

by srcmax (via)
Bouygues Telecom est embarrassé. Le 16 avril dernier, à cause d'un SMS transmis « de manière officieuse » à la police par l'un de ses salariés, un menuisier de 29 ans d'Abbeville, Stéphane, a passé 24 heures en garde à vue. C'est le Courrier Picard qui a raconté l'histoire samedi.

April 2009

Facebook : comment protéger votre identité ? 13 tutoriels

by Nissone & 1 other
Centre de Ressources des Espaces Publics Numériques de Wallonie

"Informatique et libertés 2.0 ?" : le nouveau paysage des données à caractère personnel | Identités Actives

by tisienpo
Les principes d’”Informatique et libertés” demeurent valides après 30 ans. Ses modalités d’application ont déjà beaucoup changé. Mais aujourd’hui, le changement nécessaire paraît plus profond encore. Dans son étude citée plus haut, l’institut Demos exprime assez brutalement que “la question n’est pas de savoir si nous entrons dans une société dominée par la surveillance, mais s’il en résulte davantage, ou moins, de contrôle des individus sur leur propre vie, ainsi que sur les décisions d’intérêt collectif.” C’est dans cet esprit que nous avons tenté de dégager les nouveaux défis de la protection et de la négociation des données personnelles, en tenant compte des aspirations et des pratiques réelles de la société et des organisations, et en ouvrant des pistes nouvelles. La tâche des humains est à la fois de créer les systèmes techniques qui soutiennent leurs civilisations, et d’en borner le champ, d’en réguler le fonctionnement. Ils le font lors de leur conception, en définissant leur architecture, et plus tard, en imposant des règles et des contrôles. Mais ils le font aussi tous les jours, quand ils changent d’avis, trichent, bricolent, se trompent, renégocient, mentent… Ces deux plans, général et politique d’une part, quotidien et économique de l’autre, doivent aujourd’hui s’agencer d’une manière qui demeurait inconcevable en 1978, lorsque l’usage des outils numériques était réservé à quelques professionnels. Au fond, c’est ce qu’il nous semble ressortir de plus fort dans les réflexions du groupe de travail : l’idée que la protection de la vie privée, conçue comme un édifice juridique fonctionnant par défaut et pour tous, doit désormais se compléter de dispositifs de “maîtrise”, plus complexes et mouvants, qui permettent aux individus – dans des limites à mieux définir – d’organiser à leur manière ce qu’ils veulent défendre, ce qu’ils veulent exposer et ce qu’ils sont prêts à négocier. Et aussi, de dispositifs collectifs mais non étatiques, capables d’exercer des formes de pression que l’État ne parvient pas (ou plus) à exercer. Cette nouvelle architecture de protection et de maîtrise n’émergera pas toute seule. Il y a des recherches à entreprendre, des idées à explorer, des innovations à tester ou promouvoir, des services et des médiations à créer, des débats à mener. Certains sujets seront presque consensuels, d’autres carrément conflictuels. Il faut choisir de s’engager sur ce chemin. L’immobilisme n’est pas une option. Et il faut s’y engager ensemble. De ce point de vue, notre message ne s’adresse pas uniquement aux institutions ou aux activistes. Les entreprises seraient bien inspirées d’explorer elles aussi les pistes que nous avons tenté de défricher, et d’autres, pour éviter à terme une rupture grave de la confiance. Membres du groupe de travail : Arnaud Belleil, Yves Deswarte, Renaud Francou, Daniel Kaplan, Emmanuel Kessous, Olivier Iteanu, Jean-Marc Manach, Thierry Marcou, Charles Nepote, Sylvie Rozenfeld, Vincent Toubiana. Note de travail à commenter - avril 2009

March 2009

Recherche en histoire visuelle > danah boyd : Pour une localisation contextuelle des paramètres de confidentialité

by CharlesNepote (via)
Dans un article traduit en français par Fatima Aziz et André Gunthert, danah boyd s'interroge, à travers l'exemple de Facebook, sur la contextualisation des mécanismes de protection de la vie privée.

February 2009

January 2009

December 2008

Picasaweb ajoute une couche de confidentialité

by srcmax (via)
Jusqu'à présent, les albums photos en ligne de Picasa n'avaient que deux modes de partage : soit ils étaient complètement publics, soient ils étaient simplement masqués. Pour partager l'album privé, il suffisait d'envoyer l'URL, dotée d'une clef privée, à la personne de votre choix pour qu'elle y accède directement. Cependant, vous n'aviez aucun contrôle sur le reste, à savoir que cette personne pouvait diffuser l'URL à n'importe qui sans que vous le sachiez. Depuis quelques jours, un troisième mode a été créé.